la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Frise des Panathénées

« Frise des Panathénées » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Les plaques formant une partie de la cavalcade sur le côté ouest de la frise

La frise des Panathénées est un ensemble décoratif du temple du Parthénon situé sur l'Acropole d'Athènes. Sculptée, dans des plaques de marbre, par Phidias au Ve siècle av. J.-C., elle représente sur 160 mètres de long et un peu plus de un mètres de haut, plus de 360 personnages et 200 animaux, qui forment la procession des Panathénées. Les Panathénées étaient la fête annuelle que les Athéniens organisaient en l'honneur d'Athéna, déesse protectrice de la cité. Fortement endommagée par le temps, cette frise est aujourd'hui dispersée entre de nombreux musées; seuls quelques fragments restent en place au Parthénon.

Une frise en plaques de marbre[modifier]

La situation de la frise des Panathénées
La frise des Panathénées (côté ouest)

La frise des Panathénées est longue de 160 mètres. Elle est formée par des plaques de marbre de 1,22 m de hauteur et 7 cm d'épaisseur. La longueur des plaques est variable. Il y a au total 115 plaques. Les plaques sont accrochées au mur par des agrafes de métal. À l'origine les plaques étaient colorées. Diverses applications en métal venaient compléter le marbre (comme la lance d'Arès par exemple).

La frise est située sur la face externe du mur qui délimite le naos (salle où se trouvait la statue d'Athéna). Elle est placée à 12 mètres de hauteur; elle est de plus assombrie par le manque de lumière créé par l'espace existant entre le mur et la colonnade extérieure du Parthénon. Elle devait donc être difficile à voir et devait apparaitre déformée au spectateur qui la contemplait par en dessous.

Une représentation de la cité d'Athènes[modifier]

Selon la théorie la plus généralement admise, la frise des Panathénées représente la procession annuelle destinée à offrir un nouveau vêtement (le péplos) à la déesse Athéna. Toutes les composantes de la cité d'Athènes figurent sur la frise. Les humains sont représentés debout les dieux et déesses sont représentés assis (comme ils ont la même dimension que les humains sur la frise cela veut dire qu'ils sont plus grands). Notons que dans l'art grec antique, il est très rare que les dieux et les humains soient représentés les uns à côté des autres. On y dénombre plus de 360 personnages et 220 animaux.

La remise du péplos au roi Érechtée

La frise commence sur le côté ouest du Parthénon. Puis la procession se divise en deux groupes, l'un sur le côté nord, l'autre sur la côté sud. Ces deux groupes se dirigent vers le côté est. Sur le côté est, celui de la porte d'entrée dans le naos, est représentée la remise du péplos en présence de plusieurs dieux.

  • personnages représentés sur le côté ouest: des cavaliers (jeunes gens des familles nobles d'Athènes)
  • personnages représentés sur le côté nord (en allant de l'ouest vers l'est): des cavaliers; des chars conduits par une femme (Victoire ailée ou représentation symbolique d'une des dix tribus de l'Attique); un chœur d'hommes; un groupe de porteurs d'outres en cuir; des porteurs (métèquesPrécision) de vases contenant l'eau pour le sacrifice; des bovins destinés au sacrifice conduits par des victimaires sacrificateurs).
  • personnages représentés sur le côté sud (en allant de l'ouest vers l'est):des cavaliers; des chars (quadriges); des vieillards portant
  • personnages représentés sur le côté est (en partant du coin nord vers le coin sud):Des jeunes filles portant des vases; des héros et des magistrats représentant les tribus formant le peuple athénien; les dieux et déesses représentés assis Éros et sa mère Aphrodite, Artémis et son frère Apollon, Poséidon, le concurrent d'Athéna pour la protection d'Athènes, Héphaïstos, le père de roi Érechtée, Athéna; le roi Érechtée (ou l'archonte-roiPrécision) recevant le péplos plié; de l'autre côté de la porte, des dieux, Zeus et son épouse Héra, accompagnés d'Iris, Arès, Déméter, Dionysos et Hermès; des héros et des magistrats; des jeunes filles.


Un ensemble artistique aujourd'hui dispersé[modifier]

Le site du Parthénon n'a pas été entretenu depuis la fin de l'Antiquité gréco-romaine et le triomphe du christianisme. Les monuments se sont donc détériorés. La Parthénon servait de poudrière pour les soldats turcs stationnés à Athènes, qui à l'époque faisait partie de l'empire turc ottoman. Au début du XIXe siècle, un diplomate britannique, lord Elgin, amateur d'art grec soucieux d'améliorer la connaissance de ses compatriotes sur la Grèce antique, obtient du sultanPrécision turc le droit de démonter tout ce qui ne nuisait pas à la solidité des murs du Parthénon. Il descendit les plaques de la frise et les fit transporter au Royaume-Uni : le British Museum de Londres possède une grande partie de la frise des Panathénées. D'autres plaques sont au musée du Louvre à Paris ; quelques unes sont encore en place sur la structure du Parthénon.

Sources[modifier]

  • diverses sites internet répertoriés par Google (frise des Panathénées)
  • Nouveau Larousse illustré, éditions Larousse, 1900.

Pour compléter[modifier]

  • Panathénées
  • [1] un site en anglais et en grec, qui montre l'ensemble de la frise.
Hermes di Prassitele, at Olimpia, particular.jpg

ArchitectureTemple grecOrdre doriqueOrdre ioniqueOrdre corinthien
Monuments - ParthénonÉrechthéionFrise des Panathénées
ArtistesMyronLysippePhidiasPolyclètePraxitèle
SculptureVictoire de SamothraceVénus de MiloCouros et Coré
Céramique - Céramique grecque antique



Der Parthenon2.jpg Portail de la Grèce - Tous les articles sur la Grèce ancienne et d'aujourd'hui !
Icone Peinture.png Portail des arts - Tous les articles sur les différentes formes d'art.