Tramway de Strasbourg

« Tramway de Strasbourg » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une rame de la ligne A du tramway de Strasbourg, à la station "Homme de Fer" au centre de la ville, en direction de la banlieue sud d'Illkirch-Graffenstaden.

Le tramway de Strasbourg constitue le réseau de tramway le plus dense de France (48,085 kilomètres de lignes), situé dans l'agglomération strasbourgeoise.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Un réseau de tramway a déjà existé de 1878 à 1960 à Strasbourg, mais la concurrence de l'automobile lors de l'après-guerre a provoqué le déclin de ce moyen de transport. En 1960, le réseau de tramway strasbourgeois était pourtant encore plus dense qu'aujourd'hui et desservait même des villages bien éloignés du cœur de la ville. Les rames étaient moins larges qu'aujourd'hui, comparables à celles encore en circulation à Mayence, par exemple. Au début des années 1960, les voies ont été déferrées pour laisser place à des routes goudronnées, et le premier réseau de tramway de Strasbourg a disparu.

Dans les années 1980, il y eut un débat pour la mise en service d'un métro ou d'un tramway à Strasbourg, les conservateurs étant partisans du premier, les socialistes du second. C'est le tramway qui fut rétabli après la victoire des socialistes aux élections municipales de la ville en 1989. La première ligne, reliant Hautepierre Maillon au Baggersee, fut ainsi inaugurée le 25 novembre 1994. Cette même ligne, la ligne A, fut prolongée en 1998 jusqu'à Illkirch Lixenbuhl. Les lignes B et C furent ouvertes avec l'inauguration des tronçons Elsau-Hoenheim et République-Esplanade en 2000, tandis que les quartiers sud-est de Neuhof et Neudorf furent desservis en 2007, les banlieues d'Ostwald et de Lingolsheim en 2008. De courts tronçons près de la gare centrale et dans le quartier de l'Esplanade furent de plus inaugurés en 2010. Le 30 novembre 2013, la ligne D a été étendue de Rotonde jusqu'au quartier des Poteries, situé à l'ouest de la ville, tandis que la ligne A a été étendue de Hautepierre Maillon au parc des sports de Hautepierre. Le 23 avril 2016, la ligne A est prolongée de la station Lixenbuhl jusqu'au centre-ville d'Illkirch-Graffenstaden, tandis que la ligne E est prolongée de Baggersee jusqu'au campus d'Illkirch. Le 29 avril 2017, la ligne D est prolongée jusqu'à la gare de Kehl, en Allemagne, avec une extension franchissant le Rhin. Le 23 novembre 2018, la ligne D est prolongée de la gare ferroviaire à la mairie de Kehl, située dans le centre-ville. Enfin, le 17 juin 2019, la ligne E est prolongée jusqu'au centre du quartier de la Robertsau.

Les six lignes de tramway[modifier | modifier le wikicode]

Aujourd'hui, six lignes de tramway desservent l'agglomération strasbourgeoise :
  • A : Parc des Sports - Illkirch-Graffenstaden (14,65 km)
  • B : Hoenheim Gare - Lingolsheim Tiergaertel (14,8 km)
  • C : Gare centrale - Neuhof Rodolphe Reuss (8,1 km)
  • D : Poteries - Kehl Rathaus (12,5 km)
  • E : Robertsau L'Escale - Campus d'Illkirch (12,25 km)
  • F : Elsau - Place d'Islande (5,62 km)

Exploitant et matériel roulant[modifier | modifier le wikicode]

Le tramway de Strasbourg est exploité par la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS).

Il comporte des rames Eurotram fabriquées par Bombardier dans les années 1990, et des rames Citadis 403 fabriquées par Alstom dans les années 2000.

Extensions futures[modifier | modifier le wikicode]

D'autres extensions à plus long terme sont prévues, notamment vers Koenigshoffen, le nord de la Robertsau, le sud du Neuhof, et le Zénith Strasbourg Europe.

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Portail des transports en commun —  Les articles sur les transports en commun !