Sous-alimentation

« Sous-alimentation » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Enfants d'un quartier pauvre de Mogadiscio subissant la famine de 1992 en Somalie.

La sous-alimentation, aussi appelée sous-nutrition, est le fait de manquer gravement de la nourriture nécessaire pour compenser l'énergie dépensée par l'activité du corps. La sous-alimentation prolongée entraîne des dommages irréversibles pour les organes et provoque une mort prématurée.

Les paysans en étaient les première victimes au Moyen Âge, lors de disettes, de pénuries alimentaires et de famines. Aujourd'hui dans le monde, il reste encore des personnes très pauvres qui souffrent et meurent de la sous-alimentation.

A ne pas confondre avec la famine qui est le manque total de nourritures.

Symptômes liés à la sous-alimentation[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque l'organisme ne reçoit plus de l'extérieur (par l'alimentation) l'énergie nécessaire à son fonctionnement, il puise en lui même cette énergie afin de maintenir en activité les fonctions vitales comme le cœur, le système nerveux … Ce sont les tissus du corps (graisses et muscles) qui sont alors utilisés comme sources d'énergie. Le sous-alimenté perd donc sa masse graisseuse et ses muscles fondent ce qui provoquent des problèmes pour assurer le déplacement et l'activité corporelle.

La sous-alimentation provoque également une carence en vitamines. Cette carence est responsable des maladies comme l'anémie, le béribéri, la pellagre et le scorbut. Ces maladies provoquent des diarrhées, des œdèmes, des troubles cardiaques et neurologiques, une grande fatigue le tout débouchant souvent sur la mort. Cela provoque aussi un problème de croissance.

Causes de la sous-alimentation[modifier | modifier le wikicode]

La sous-alimentation est causée par la difficulté à se procurer de la nourriture en quantité suffisante. Les raisons de ces difficultés sont variées.

La nourriture disponible est trop chère pour une partie de la population[modifier | modifier le wikicode]

Dans les pays les plus pauvres, mais aussi dans les pays riches pour les personnes les plus démunies, la population consacre une grande partie de ses revenus à l'achat de denrées alimentaires. Le budget alimentaire représente souvent plus des deux tiers des revenus. Toute hausse des prix des denrées provoque alors l'impossibilité d'acheter la nourriture nécessaire.

La hausse des prix des denrées alimentaires peut être causée par l'insuffisance de l'offre (la production) par rapport à la demande (la consommation). En effet la croissance démographique, importante encore dans les pays pauvres, est supérieure à la production alimentaire. De ce fait avec le jeu de l'offre et de la demande, un produit très demandé a tendance à une augmentation de ses prix de vente. Ce phénomène peut être accentué par les modifications de consommation que l'on observe dans les pays qui se développent. Les personnes dont les revenus augmentent ont tendance à consommer plus de viande et de produits laitiers et délaissent les céréales qui formaient la base de leur alimentation traditionnelle. Or aujourd'hui la production de viande se fait souvent en alimentant les animaux avec des céréales (comme le maïs) ou d'autres productions végétale (comme le soja). De ce fait une partie des terres cultivées sert à nourrir le bétail pour alimenter les plus aisés et la production céréalière diminue et ne satisfait plus la demande pour les plus pauvres qui n'ont pas changé leur régime alimentaire. On estime qu'il faut environ 17 kg de céréales pour produire un kilo de viande de bœuf. Une autre cause de l'insuffisance de la production alimentaire est l'utilisation des terres agricoles pour la production des agro-carburants qui sont de plus en plus demandés afin de se substituer au pétrole.

Enfin, la production des denrées alimentaires avec des moyens mécanisés et motorisés coûteux à l'achat, à l'entretien et gros consommateurs de produits pétroliers, l'emploi d'herbicides, de pesticides augmentent les coûts de production ce qui se répercute sur les prix de vente.

La nourriture n'est pas disponible à proximité des consommateurs potentiels[modifier | modifier le wikicode]

La production de nourriture peut être rendue impossible par de nombreux évènements naturels ou humains.

L'extension de la désertification dans certaines régions sahéliennes réduit les surfaces cultivables. Il en est de même dans les pays qui sont soumis régulièrement à des évènements climatiques catastrophiques, comme les inondations qui détruisent les plantes dans les champs et emportent la terre arable. Les invasions de crickets ont le même effet.

Les conflits armés, que ce soit des guerres civiles ou entre pays voisins déplacent les populations qui ne peuvent plus cultiver leurs terres, ou bien perdent leurs récoltes qui sont détruites dans les combats ou pillées par des soldats qui « se nourrissent sur le pays ». Ces populations vont s'entasser dans des camps qu'il est difficile d'approvisionner.

Le manque de moyens de stockage provoque la destruction d'une partie de la récolte par les animaux et insectes ravageurs. L'insuffisance ou l'insécurité des moyens de transport ne permet pas d'acheminer la production d'une région excédentaire vers une région déficitaire. Il peut même gêner la distribution de l'aide alimentaire d'urgence gratuite accordée par les pays riches dans les moments de grandes crises (dans ce cas les pauvres vivant en ville près des installations de débarquement de cette aide, souffrent moins que les populations rurales vivant dispersées loin des centres de décision et des voies de communications praticables).

Lutte contre la sous-alimentation[modifier | modifier le wikicode]

C'est pourquoi différentes associations s'organisent pour collecter de l'argent et donner à manger à ces personnes. Les plus connues sont :

  • la FAO (organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture) ;
  • le programme alimentaire mondial ;
  • des ONG comme Action contre la faim.

La sous-alimentation peut aussi être due à des perturbations psychologiques, on parle alors d'anorexie. Le contraire serait la suralimentation.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page sous-alimentation de Wikipédia.
Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.
Portail du corps humain —  Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.