Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Roche magmatique

« Roche magmatique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Une roche magmatique (aussi appelée roche ignée, ce qui veut dire « née par le feu », ou abusivement roche éruptive1) est une roche dont la matière est passée à l'état de magma, qui est un liquide très riche en silice. Quand ce magma se solidifie, il devient une roche : la roche magmatique. Quand le magma sort par éruption d'un volcan, on parle de roche volcanique.

Formation[modifier | modifier le wikicode]

La magma prend le nom de « roche magmatique » quand elle se solidifie. La solidification peut se produire à deux endroits différents :

  • en profondeur, des roches magmatiques plutoniques se forment ; elles sont dites intrusives et durcissent lentement, car il fait chaud en profondeur1 ;
  • en surface, des roches magmatiques volcaniques se forment ; elles sont dites extrusives ou effusives. Son refroidissement (et donc sa solidification) est rapide1.

Les types de roches magmatiques se différencient de par leur composition chimique, de leur manière de se solidifier, de la température et de la pression du milieu dans lequel le magma s'est formé2, de la proportion de gaz dans la roche3, mais aussi et surtout de la profondeur à laquelle s'est formé le magma qui deviendra cette roche4. Le stade intermédiaire est une roche filonienne2.

Les roches magmatiques les plus courantes sont le basalte et le granite : le premier constitue 90 % des roches volcaniques et le deuxième représente 95 % des roches plutoniques1.

Types de magma d'origine[modifier | modifier le wikicode]

Il existe trois grand types de magma pouvant former des roches magmatiques :

  • le magma basique (ou basaltique) : il est riche en fer, en magnésium et en calcium, mais pauvre en sodium et en potassium ; il atteint une température de 1000 à 1200 °C ; il est pauvre en gaz et peu visqueux3 ;
  • le magma intermédiaire ou andésitique : il contient des proportions moyenne de tous éléments qu'il comprend ; il est également intermédiaire de par sa viscosité et sa teneur en gaz ; sa température est comprise entre 800 et 1000 °C3 ;
  • le magma acide ou rhyolitique : sa composition est proche de celle du magma basique, mais sa température est comprise entre 600 et 800 °C, il est riche en gaz et très visqueux3.
Gabbro.

Le magma acide est souvent trop visqueux pour remonter à la surface, il cristallise donc le plus souvent en profondeur3. Cela veut dire que les roches volcaniques acides (rhyolites) sont rares3. À l'inverse, les magmas peu visqueux atteignent facilement la surface ; les roches plutoniques basiques (gabbros) sont donc plus rares3.

Une autre lave, formée d'une roche appelée « carbonatite », est encore différente : elle ne dépasse pas 500 °C (ce qui est très faible pour de la lave) et il n'existe qu'un volcan qui en produise : le Lengaï, en Tanzanie3.

Lors de la formation de la Terre, il existait un cinquième type de magma : le magma ultrabasique avait une température allant de 1400 à 1600 °C et donnait naissance à une roche appelée komatiite3. Le magma ultrabasique n'existe plus sur Terre3.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Du fait de leur processus de formation différent, les roches volcanique et plutonique sont différentes3.

Roche plutonique[modifier | modifier le wikicode]

Une roche plutonique se forme en profondeur, où il fait toujours chaud ; quand elle refroidit, c'est donc lentement3. Elle a donc le temps de cristalliser, et les minéraux qu'elle contient seront visibles à l'œil nu une fois la pierre solidifiée3.

Roche éruptive[modifier | modifier le wikicode]

Une roche éruptive refroidit en surface3. Sa solidification est donc rapide ; la pierre n'aura pas de minéraux visibles car elle n'aura pas le temps de cristaliser3.

Plus le refroidissement est rapide et plus les cristaux qui constituent la pierre sont petits2. Quand le refroidissement est très rapide, les cristaux n'ont pas le temps d'apparaître : la roche est dite « amorphe », c'est du verre volcanique (comme l'obsidienne)2.

Localisation[modifier | modifier le wikicode]

Des laves en coussin au fond de l'océan.

Sous terre, on trouve des roches magmatiques à de nombreux endroits différents selon le chemin que le magma a suivi :

  • dyke : une cheminée de magma coupe la roche en verticale3 ;
  • sill : le magma coupe la roche en horizontale, ce qui forme une couche de roche magmatique3 ;
  • laccolite : comme le sill, mais bombé vers le haut3 ;
  • lopolite : comme la laccolite, mais bombé vers le bas3 ;
  • batholite : sorte de « montagne » de roche magmatique à l'intérieur de la Terre3 ;
  • volcan : un volcan est une montagne formée de l'empilement de la lave ; il est donc constitué de roche magmatique3 ;
  • laves en coussins (ou pillow lavas) : de la lave sort du sol dans les océans ; son refroidissement par l'eau est rapide et lui donne des formes peu communes3.

Classification[modifier | modifier le wikicode]

On utilise la classification de Streckeisen pour différencier les roches magmatiques en plusieurs catégories : elle se base sur deux principaux critères, le mode et la norme : le premier est la proportion de certains minéraux dans la roche (et en particulier les « minéraux blancs » comme le quartz), et le second est l'étude chimique de la composition de la roche4.

On utilise beaucoup la « texture » de la roche pour la classer3. Il existe quatre textures :

  • la texture dite « grenue » (ou « phanéritique ») présente des minéraux visibles à l'œil nu, comme pour les roches plutoniques3 ;
  • la texture dite « microlithique » (ou « aphanitique ») ne présente pas de minéral visible à l'œil nu (c'est le cas des roches volcaniques)3 ;
  • la texture dite « vitreuse » concerne les roches éruptives dont le refroidissement est extrêmement rapide ; elles ne présentes aucun cristaux et ressemblent à du verre, d'où le nom de « vitreux »3 ;
  • la texture dire « porphyrique » concerne une roche avec des phénocristaux au milieu d'une roche microlithique ou vitreuse3. Cela arrive quand une roche refroidit lentement, puis rapidement (en deux temps)3.
Clique sur une image pour l'agrandir


Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Magma ou lave ?
Il existe une différence entre le magma et la lave : le magma vient de l'intérieur de la Terre, et il est riche en gaz3. Quand le magma s'échappe, par un volcan par exemple, il perd ce gaz et devient de la lave : la lave est donc un magma dégazé3.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Roche magmatique de Wikipédia.
  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Roche magmatique, sur futura-sciences.com.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Roches magmatiques, sur jeanduperrex.ch.
  3. 3,00, 3,01, 3,02, 3,03, 3,04, 3,05, 3,06, 3,07, 3,08, 3,09, 3,10, 3,11, 3,12, 3,13, 3,14, 3,15, 3,16, 3,17, 3,18, 3,19, 3,20, 3,21, 3,22, 3,23, 3,24, 3,25, 3,26, 3,27, 3,28 et 3,29 II. Les roches. Les roches magmatiques, sur geolalg.com.
  4. 4,0 et 4,1 Roche magmatique, sur larousse.fr.
SA Cet article a été proposé comme Super article mais n'a pas été élu. Voir sa page de vote.
Portail de la géologie —  Tous les articles sur la géologie et les sciences de la Terre.