Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Ordre de succession orléaniste au trône de France

« Ordre de succession orléaniste au trône de France » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Henri d'Orléans, comte de Paris et duc de France, prétendant orléaniste au trône de France de 1999 à son décès le 21 janvier 2019.

Voici l'ordre de succession théorique et orléaniste au trône de France.

Le 21 janvier 2019, à la mort du prince Henri d'Orléans (1933-2019), comte de Paris, duc de France, son fils le prince Jean (né en 1965) est devenu le nouveau prétendant orléaniste au trône de France. Le 2 février suivant, il abandonne son titre de duc de Vendôme qu'il portait depuis 1987 pour celui de comte de Paris. S'il était roi de France, le prince Jean régnerait sous le nom de Jean IV. Marié avec Philomena de Tornos, il est actuellement le père de cinq enfants, dont deux fils.

Contexte[modifier | modifier le wikicode]

Les prétendants « orléanistes » sont les descendants du duc Philippe d'Orléans (frère de Louis XIV) et du roi Louis-Philippe Ier. Ils appartiennent à la branche cadette de la maison de Bourbon.

La succession est également revendiquée par les prétendants « légitimistes », qui eux sont les descendants directs du roi Philippe V d'Espagne, petit-fils du roi Louis XIV, et qui appartiennent donc à la branche aînée de la maison de Bourbon).

Cependant, les orléanistes se considèrent comme les seuls héritiers légitimes de la couronne de France, Philippe V ayant renoncé (le 5 novembre 1712) à ses droits lorsqu'il est devenu roi d'Espagne. Les orléanistes estiment également que les branches de la maison de Bourbon établies à l'étranger ne peuvent revendiquer aucun droit à la couronne de France, ce qui exclu également la branche brésilienne d'Orléans-Bragance (descendante du deuxième fils du roi Louis-Philippe Ier), et la branche espagnole d'Orléans-Galliera (descendante du dernier fils du roi Louis-Philippe Ier).

Ordre de succession[modifier | modifier le wikicode]

  1. Son Altesse Royale le prince Gaston d'Orléans, dauphin de France (né en 2009) ; fils aîné du prince Jean, comte de Paris, actuel prétendant au trône ;
  2. Son Altesse Royale le prince Joseph d'Orléans, fils de France (né en 2016) ; frère cadet du précédent ;
  3. Son Altesse Royale le prince Eudes d'Orléans, duc d'Angoulême, fils de France (né en 1968) ; frère cadet du prince Jean, comte de Paris ;
  4. Son Altesse Royale le prince Pierre d'Orléans, petit-fils de France (né en 2003) ; fils du précédent ;
  5. Son Altesse Royale le prince Jacques d'Orléans, duc d'Orléans, fils de France (né en 1941) ; oncle du prince Jean, comte de Paris ;
  6. Son Altesse Royale le prince Charles-Louis d'Orléans, duc de Chartres, petit-fils de France (né en 1972) ; fils aîné du précédent ;
  7. Son Altesse Royale le prince Philippe d'Orléans, premier prince du sang de France (né en 1998) ; fils aîné du précédent ;
  8. Son Altesse Royale le prince Constantin d'Orléans, prince du sang de France (né en 2003) ; second fils du duc de Chartres ;
  9. Son Altesse Royale le prince Foulques d'Orléans, comte d'Eu, duc d'Aumale, petit-fils de France (né en 1974) ; fils cadet du duc d'Orléans ;
  10. Son Altesse Royale le prince Michel d'Orléans, comte d'Evreux, fils de France (né en 1941) ; oncle du prince Jean, comte de Paris ;
  11. Son Altesse Royale le prince Charles-Philippe d'Orléans, duc d'Anjou, petit-fils de France (né en 1974) ; fils aîné du précédent ;
  12. Son Altesse Royale le prince François d'Orléans, comte de Dreux, petit-fils de France (né en 1982) ; fils cadet du comte d'Evreux ;
  13. Son Altesse Royale le prince Philippe d'Orléans, prince du sang de France (né en 2017) ; fils du précédent ;
  14. Son Altesse Royale le prince Robert d'Orléans, comte de la Marche, petit-fils de France (né en 1976) ; fils du prince Thibaut d'Orléans, comte de la Marche, dernier oncle du prince Jean, comte de Paris.

Notes et Références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.
Arbre généalogique.jpg Portail de la Généalogie —  Généalogie, archives et état civil.