Menstruation

« Menstruation » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La menstruation, que l'on appelle plus souvent les règles, est un écoulement de sang qui marque le début d'un cycle menstruel. Ce sang provient de l'utérus d'une femme qui n'est pas enceinte. Cela correspond plus exactement à l'évacuation naturelle des cellules de l'endomètre utérin.
Ce phénomène se produit à peu près chaque mois (d'où le terme menstruation), de la puberté à la ménopause.

Le cycle menstruel[modifier | modifier le wikicode]

Toutes les quatre semaines environ (mais cela peut être très variable selon les femmes, surtout quand elles sont très jeunes), un des ovaires de la femme produit un ovule, c'est l'ovulation, qui a lieu aux alentours du 14ème jour du cycle. Si celui-ci est fécondé par un spermatozoïde venant de l'homme, il pourra donner un futur bébé. Afin de se préparer à cette éventualité, la surface interne de l'utérus, l'endomètre, va se développer progressivement et devient un tissu riche en vaisseaux sanguins : l'utérus se prépare à l'éventuelle arrivée d'un embryon. Ce phénomène est appelé la nidation. En effet, l'utérus est l'endroit où va grandir le fœtus et il prendra ses nutriments et son oxygène du sang de la mère.

Si, à la fin de ce cycle, l'ovule n'est pas fécondé, ce tissu devient inutile et il est rejeté par l'organisme, d'où une perte de sang.

Si généralement, on dit qu'un cycle menstruel dure 28 jours ou bien un mois, il n'est pas rare qu'en réalité, il soit plus court (jusqu'à 25 jours) ou bien plus long (un mois et demi).

Durée de la menstruation[modifier | modifier le wikicode]

Les saignements durent en moyenne de trois à cinq jours, mais peuvent atteindre une semaine, et s'accompagnent de la muqueuse (cellules endométriales). Leur abondance et leur couleur dépendent de chaque femme. Il existe des anomalies de la durée et de l'abondance :

Quelques exemples :

  • Ménorragie : pertes plus abondantes et plus longues de sang pendant les règles par rapport à la normale, entraînant souvent une grande fatigue et pouvant parfois aboutir à une anémie et à un manque de fer (l'hémoglobine du sang contient beaucoup de fer !)
  • Métrorragie : saignement en dehors des règles, plus ou moins abondants et de couleur variable. Cette anomalie peut évoquer des pathologies plus ou moins graves, surtout chez la femme ménopausée, comme les tumeurs bénignes voire malignes (cancer de l'endomètre).
  • Hypoménorrhée : durée de menstruations trop courte, c'est-à-dire moins de 3 jours.
  • Hyperménorrhée : durée de menstruations trop longue, excédant une semaine. Si en plus les pertes sont très abondantes, on parle plutôt de ménorragie.

Premières règles[modifier | modifier le wikicode]

Les premières règles (nommées la ménarche) sont toujours un moment important dans la vie d'une femme : c'est le signe qu'elle est pubère, qu'elle est désormais en mesure d'avoir des enfants1. C'est un évènement qui reste très privé ; les mamans sont souvent là pour rassurer les jeunes filles et leur faire part de leurs propres expériences.

Il n'y a pas vraiment d'âge « normal » pour avoir ses premières règles. Elles peuvent très bien survenir dès 9 ans (ou même avant, c'est la puberté précoce, de plus en plus fréquente avec l'évolution et l'environnement) ou bien plus tard, vers 17 ou 18 ans. Cela dépend des femmes, des pays, de l'hérédité (demander l'âge du début des règles de la mère) et surtout de l'environnement (la pollution environnante pourrait entraîner des cas de puberté précoce).

Néanmoins, si les femmes sont inquiètes parce que les premières règles ne viennent pas, il convient de consulter un spécialiste, qui pratiquera des examens pour savoir si cela vient d'un problème médical ou non (une grossesse !). Pensez à aller voir un gynécologue !

On mène une vie normale[modifier | modifier le wikicode]

La menstruation est une manifestation ordinaire de la vie des femmes, même si elle peut être gênante. Ainsi, on évitera les vêtements blancs (les pertes de sang peuvent se voir) et on portera des protections adaptées (serviettes ou tampons périodiques).

Les règles peuvent être douloureuses et se traduire par des maux de ventre, de tête, des vertiges, etc. Cela ne concerne pas toutes les femmes, et ne se produit pas forcément tout le temps. Il est aussi possible de se passer de règles via une méthode de contraception (voir ci-dessous).

La pilule[modifier | modifier le wikicode]

La pilule est une invention qui permet aux femmes de ne pas être enceintes quand elles ne le désirent pas. On parle de moyen de contraception. Son principe est simple : elle trompe le cycle menstruel en empêchant la production d'ovules. De plus, elle empêche la croissance de l'endomètre, la paroi interne de l'utérus, qui n'a donc pas à être évacuée lors de règles. Ces dernières dont en réalité de faux saignements destinés à imiter un vrai cycle.

Mais la pilule a d'autres avantages : les « règles » sont beaucoup plus régulières (on peut en prévoir exactement le jour) et souvent moins abondantes.
On peut même se passer totalement de ces règles grâce à la pilule (ou à d'autres moyens de contraception hormonale) en enchaînant les plaquettes de comprimés, sans danger.

Pour les jeunes filles, certaines compositions permettent également d'atténuer l'acné.

Sa prescription est relativement simple, et ne nécessite aucun examen particulier, à part une prise de sang. En effet, certaines pilules à base de dérivés du cholestérol peuvent être contre-indiquées pour certaines personnes.

Selon le type de pilule, il faudra faire très attention à la prendre à heure fixe : par exemple tous les soirs au diner. Certaines pilules doivent être prises à la même heure tous les jours, à une heure près ! Sinon le cycle naturel se relance et l'ovulation a lieu. Mais ces pilules ont aussi peu d'effets indésirables.

Note[modifier | modifier le wikicode]

  1. En fait, les premiers cycles sont rarement fertiles, car sans ovulation. Il y a rarement d'ovulation tant que les cycles ne sont pas réguliers et prévisibles.
Portail du corps humain - Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.