Communauté  • Livre d'or
Kiwix logo v3.svg En voyage, sur un téléphone ou un ordinateur sans connexion internet, essayez Vikidia hors-ligne avec Kiwix Afrikalan accueil.jpg

Hérédité

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
La couleur de l'œil humain est héréditaire

L'hérédité est la transmission par les parents des caractéristiques physiques dites héréditaires. Elle concerne les plantes et les animaux.

Ces caractéristiques sont appelés l'inné (ce qu'on a à la naissance). Le complément de l'inné est ce qu'on appelle l'acquis (ce qui change après la naissance par l'expérience et l'action du milieu extérieur).

C'est avant tout une histoire de gènes. Un gène est une portion d'un chromosome, une version d'un gène s'appelle un allèle. On pense souvent que si les parents sont petits, l'enfant sera petit (ou le contraire), mais c'est en partie faux. En effet l'environnement, l'alimentation, les maladies ou accidents changent les caractéristiques. Il existe aussi des gènes qui ne se manifestent pas forcément des parents à leurs enfants. Par exemple, un enfant peut être blond alors que ni son père, ni sa mère ne le sont. Cela est dû à des gènes, transmis par leurs grand-parents ou arrière grand-parents, mais qui ne se déclarent pas chez ses parents et qui se manifestent chez cette fille car ils ont le même patrimoine génétique héréditaire.

Exemple[modifier | modifier le wikicode]

Pour expliquer ce qu'est l'hérédité, on peut prendre comme exemple la couleur des yeux dans l'espèce humaine ; il s'agit d'un trait héréditaire. La couleur des yeux d'un individu dépend en effet d'un ensemble de gènes. Il existe plusieurs variantes (allèles) de ces gènes, chacune donnant lieu à une couleur particulière des yeux, pour simplifier disons qu'ils existent des allèles « yeux bruns », des allèles « yeux bleus » etc. Par conséquent, l’enfant de deux personnes mesurant exactement 1,8 mètre chacune ne mesurera pas forcément 1,8 mètre lorsqu’il sera adulte.

La capacité de parler est elle aussi un trait héréditaire transmis à travers les générations. Un nouveau-né a acquis dans ses gènes les traits héréditaires cérébraux qui sont le résultat de l'évolution dans l'espèce humaine qui elle-même est issue de la branche des hominidés, elle-même issue de la branche des grands singes. L'observation du développement du fœtus de la conception à la naissance montre clairement l'évolution héréditaire de l'homme qui comme tous les animaux est l'héritier des espèces les plus anciennes apparues sur la terre. (Voir évolution).

Origine du mot (Étymologie)[modifier | modifier le wikicode]

Le terme hérédité est emprunté au latin hērēditās dérivé de hērēs. Le mot n'est donc pas l'évolution naturelle du latin. Les mots héritier et héritage sont eux des néologismes et des créations à partir du verbe hériter qui est un emprunt à son tour au latin hērēditāre qui de fait signifie “acquérir les biens de son père après son décès”. En français désuet il existe le mot hoir qui signifie héritier et qui est l'évolution naturelle du latin hērēs et à partir de hoir on a également le mot hoirie “héritage”. Tous ces mots étaient encore en usage dans le langage juridique il y a encore quelques années. Le code civil français conserve encore de très nombreux termes de droit qui étaient en usage au Moyen-Âge il y a plus de 500 ans. Le mot hérédité est relativement récent dans le langage de la science et date de l'époque de Darwin.

voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Débat inné et acquis

Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.