Maximilien de Béthune (duc de Sully)

« Maximilien de Béthune (duc de Sully) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le duc de Sully, vers 1630.

Maximilien de Béthune, duc de Sully, couramment appelé Sully, né à Rosny (près de Mantes) le 13 décembre 1559 et mort à Villebon (près de Chartres) le 22 décembre 1641, est un ministre d'Henri IV, roi de France et de Navarre.

Sully portait les titres de pair de France, maréchal de France, prince souverain d'Henrichemont et de Boisbelle, marquis de Rosny, marquis de Nogent-le-Rotrou, comte de Muret et de Villebon, et vicomte de Meaux.

Un compagnon du roi Henri de Navarre[modifier | modifier le wikicode]

Sully était de confession protestante, il ne se convertira, Sully est l'un des amis et des conseillers les plus anciens du roi Henri de Navarre (chef du parti protestant en France pendant les guerres de religion, le futur Henri IV roi de France).

Pendant les guerres de religion il se signale comme homme de guerre en particulier comme ingénieur militaire. Il est gravement blessé à la bataille d'Ivry en mars 1590. Il est de ceux qui poussent Henri de Navarre à se convertir au catholicisme pour désarmer l'opposition des catholiques qui ne voulait pas d'un roi protestant en France.

En 1584, il épouse Anne de Courtenay une très riche héritière. Sully sut faire prospérer la fortune familiale.

Le ministre principal d'Henri IV, roi de France[modifier | modifier le wikicode]

Après la prise du pouvoir par Henri IV, il devient en 1596 le gestionnaire des finances royales et de l'économie du royaume. Il est nommé surintendant des finances en 1598. Par une gestion rigoureuse des finances, et le retour de la paix intérieure, il rétablit l'équilibre financier. Il réduit l'impôt de la taille, supprime les offices inutiles. Il supprime les dons aux hautes personnalités qui avaient été un moyen de gouvernement pendant le règne agité d'Henri III. Cependant à la fin du règne, les guerres font augmenter les impôts (qui pèsent surtout sur les paysans) et le mécontentement est grand dans le royaume.

Il s'intéresse à l'agriculture, qui est alors l'activité la plus productrice de richesses et encourage les travaux de l'agronome Olivier de Serres. Afin de développer la production il libère l'exportation des grains et du vin d'une province à l'autre (ce qui était généralement mal vu à l'époque où par crainte de la disette on ne voulait pas se priver d'une production locale). On lui doit la phrase : « labourage et pâturage sont les deux mamelles dont la France est alimentée ». Il ne néglige pas pour autant d'autres secteurs de l'économie, il encourage la production de la soie. Pour favoriser les échanges il fait entreprendre des travaux d'amélioration du réseau routier, et supprime de nombreux péages qui renchérissaient le coût des marchandises. Il commande le début des travaux de construction du canal de Briare.

Sully avide de pouvoir, et des revenus qui y sont attachés, était aussi Grand maitre de l'artillerie et des fortifications (1599), Grand Voyer de France (1599) chargé des routes, Gouverneur de la Bastille (1602), Surintendant des bâtiments royaux, Capitaine-héréditaire des eaux et rivières, Gouverneur du Poitou (1604).

Après l'assassinat d'Henri IV[modifier | modifier le wikicode]

C'est en allant visiter Sully malade, que le roi Henri IV est assassiné en pleine rue à Paris en 1610. Sully est membre du conseil de régence. Mais dès 1616, il est écarté du pouvoir par l'entourage très catholique de Marie de Médicis la reine régente. Cependant il n'entre pas dans l'opposition au gouvernement. Il semble plutôt pousser ses coreligionnaires protestants à l'obéissance, malgré la politique défavorable aux protestants, du moins sur le plan militaire et de la sécurité, menées par les différents gouvernements du roi Louis XIII. Il en est récompensé par la dignité de maréchal de France (1634).

Il a écrit ses mémoires sous le titre Mémoires des sages et royales œconomies d'estat, domestiques, politiques et militaires de Henry le Grand. Elle seront publiées de 1638 à 1662.

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.