Limule

« Limule » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Limule
Une limule, en bord de mer.
Une limule, en bord de mer.
Nom(s) commun(s) Limule, Crabe doré, Crabe des Moluques, Crabe fer-à-cheval, Crabe Kabuto (Japon)
Nom scientifique Limulus polyphemus
Classification classe des mérostomes
Répartition Atlantique ouest, Asie du Sud-Est, Japon
Milieu de vie côtes et estuaires
Taille environ 60cm
Poids 4
Longévité 30 ans
Reproduction pond un très grand nombre d'œufs, sur les plages, à la pleine lune
voir modèle • modifier


Les xiphosures (nom scientifique : Xiphosura) forment un groupe d'animaux appelés couramment limules ; il en existe 4 espèces actuelles, plus un certain nombre de fossiles.

Les limules sont des arthropodes aquatiques, qui vivent sur les côtes et dans les estuaires.

Autour du nom[modifier | modifier le wikicode]

On dit "une limule" : c'est un nom féminin. Pourtant, on emploie encore souvent ce mot au masculin, par erreur.

Les anglophones appellent la limule "Horseshoe crab", ce qui veut dire "Crabe fer-à-cheval" ; on appelle couramment la limule "Crabe fer à cheval", "Crabe des Moluques", ou encore "Crabe au sang bleu". Les japonais l'appellent "Kabuto-gani", ce qui veut dire "Crabe Kabuto", à cause de sa ressemblance avec le casque d'un samouraï. Malgré ces noms, les limules ne sont pas des crustacés.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Le corps de la limule se compose de deux parties : l'avant est appelé prosome : de forme arrondie, très large, il est formé d'un seul bloc, et n'est pas mobile. On trouve au sommet du prosome deux petits yeux.

Le prosome est suivi d'une partie articulée appelée opisthosome. L'opisthosome peut se replier sur lui-même, et porte sur le ventre des séries de pattes : à l'avant, des pattes équipées de pinces, qui servent à marcher, ainsi qu'à attraper et broyer la nourriture. À l'arrière de l'opisthosome, on trouve de plus petites pattes très aplaties, qui servent à nager, et qui portent les branchies, servant à l'animal à respirer.

Le corps se termine par une sorte de pointe, appelée faux telson : ce n'est pas du tout un dard, contrairement à ce que l'on croit souvent, et l'animal n'est pas venimeux. Le faux telson peut bouger, et sert essentiellement à la limule à se retourner, lorsqu'elle est échouée sur le dos, sur la plage, à cause des vagues.

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Deux limules en train de s'accoupler, sur une plage. Le mâle est au dessus, la femelle, plus grosse, est en dessous.

Les limules vivent à très faible profondeur (souvent moins de 5 mètres), en bord de mer, sur les fonds sableux. Elles marchent sur le fond, en fouillant le sable à l'aide de leurs pattes, à la recherche de leur nourriture : des petits animaux vivant près du fond, comme des mollusques, des vers et des crustacés.

La limule peut également nager, grâce à une autre série de pattes, mais elle présente la particularité de nager sur le dos!

Un fois par an, au début de l'été, les limules se rassemblent près des côtes, à la pleine lune, pour se reproduire. Le mâle reste accroché quelque temps à la femelle, puis la femelle vient à terre pour pondre ses œufs dans le sable, sur la plage. Ils écloront un mois plus tard.

Espèces et classification[modifier | modifier le wikicode]

Les xiphosures forment un ordre, qui compte aujourd'hui quatre espèces de limules :

Ces quatre espèces sont très semblables, et vivent à peu près de la même manière.

Espèces proches[modifier | modifier le wikicode]

Un fossile d'euryptéride. Ces animaux disparus étaient les plus proches cousins des limules.

Les xiphosures sont classés dans un groupe plus grand : la classe des Mérostomes. Les seuls mérostomes actuels sont les xiphosures (les limules), mais on place également dans ce groupe des animaux disparus, et qui sont les plus proches cousins des limules : les Euryptérides, parfois surnommés à tort "Scorpions de mer".

Tous les mérostomes (y compris les xiphosures, et donc les limules), sont classés dans un groupe encore plus grand : les Chélicérates, qui regroupent les Mérostomes, les Pycnogonides (des animaux marins surnommés "araignées de mer", et les Arachnides (Araignées, Scorpions...). Ce sont aujourd'hui les plus proches parents encore vivants des limules.

Évolution[modifier | modifier le wikicode]

Un fossile de limule du Crétacé, qui a vécu il y a environ 95 millions d'années.

On connaît plusieurs espèces de limules fossiles. Les premières limules sont apparues il y a plus de 400 millions d'années, et, depuis, elle n'ont quasiment pas changé. La limule est souvent considérée comme un "fossile vivant", bien que ce terme ne soit pas vraiment correct : on parle plutôt d'espèce panchronique.

Les limules et l'Homme[modifier | modifier le wikicode]

Les limules sont pêchées dans plusieurs régions du monde. Au Vietnam, on mange des limules, sous le nom de "crabe des amoureux" : durant l'accouplement, le mâle s'accroche si fort à la femelle que l'on croit que cela porte bonheur en amour d'en manger un couple.

Elles sont souvent pêchées pour servir d'appât pour la pêche ; autrefois, elles étaient si nombreuses sur les plages, durant la période de reproduction, qu'on les récoltait pour s'en servir comme engrais pour les champs.

A cause de cela, la limule a bien failli disparaître, pour de bon, après plus de 400 millions d'années d'existence! Depuis, cette pratique a cessé, car la limule est étudiée en pharmacologie.

Les particularités du sang de limule[modifier | modifier le wikicode]

Le sang de limule est bleu : c'est parce que l'hémoglobine, riche en fer, la substance qui rend notre sang rouge, est absente du sang de limule, et est remplacée par une autre substance, l'hémocyanine, riche en cuivre.

Il est aujourd'hui très étudié, car il possède des propriétés pharmacologiques. Les limules sont pêchées, puis relâchées après avoir subi un prélèvement de sang, destiné à être étudié en laboratoire.

culture populaire[modifier | modifier le wikicode]

  • Le pokémon Kabuto, et son évolution, Kabutops, sont directement inspirés par la limule (Kabuto-gani), en japonais).
Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !