Ibadisme

« Ibadisme » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Pourcentage de musulmans par pays
Vert : sunnisme,
violet : chiisme,
noir : ibadisme.

L’ibadisme (en arabe  : الاباضية, al-ibaḍīya) est le nom d'un des courants de l'islam. Il est fondé moins de 50 ans après la mort du prophète Mahomet.

La division avec les autres branches de l'islam (sunnisme et chiisme) vient de la conception politique de l'islam qu'ont les croyants ibadites : selon eux, le commandeur des croyants (le calife, le chef) ne doit pas être nécessairement de la lignée de Mahomet, ni d'une certaine ethnie.

Origine du nom[modifier | modifier le wikicode]

Le nom de ce courant dérive du nom de son fondateur, Abdullah ibn Ibad. Les disciples de l'ibadisme disent de leur côté que le courant a été fondé par Jabir ibn Zaid al-Azdi, un homme originaire d'Oman, proche d'Aïcha (l'une des femmes du prophète Mahomet) et d'Abdullah ibn Abbas, le cousin du prophète (et l'un des grands connaisseurs des principes islamiques après lui).

Doctrine[modifier | modifier le wikicode]

L’école ibadite donne des recommandations sur la façon de vivre dans la religion musulmane, de la même manière que dans le sunnisme. Les ibadites, pendant toute leur histoire, ont développé les études islamiques et celles de la langue arabe.

Les ibadites ont leur propre école juridique, qui régit leur façon de vivre religieusement. Ils se considèrent parfois comme la cinquième école du sunnisme.

Les ibadites ont leurs propres recueils de hadiths.

L'ibadisme dans le monde[modifier | modifier le wikicode]

L'ibadisme est le courant dominant du sultanat d'Oman. Il est aussi présent dans certaines régions du Maghreb, notamment dans la région du Mzab en Algérie avec le Kharidjisme (dont est issu l'ibadisme), dans l'île de Djerba en Tunisie, dans le Djebel Nefoussa en Libye , mais aussi en Afrique de l'Est, en TanzanieZanzibar) et au Kenya.

Portail de l'Islam —  Tous les articles concernant l'Islam.