Livre d'or
Livre d'or

Gazettearticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Grauman’s Chinese Theatre

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Grauman’s Chinese Theatre
L'entrée du Grauman's Chinese Theatre depuis Hollywood Boulevard.
L'entrée du Grauman's Chinese Theatre depuis Hollywood Boulevard.
Type Salle de cinéma et théâtre
Début de la construction Janvier 1926
Fin de la construction Mai 1927
Emplacement 6925 Hollywood Boulevard
Los Angeles
Californie (États-Unis États-Unis)
Inauguration 18 mai 1927
Fonction initiale Salle de cinéma
Fonction actuelle Salle de cinéma
Propriétaire initial Sid Grauman
Propriétaire actuel Chinese Theater LLC
Architecte(s) Raymond M. Kennedy
Le Grauman's Chinese Theatre vue de nuit.
Le Grauman's Chinese Theatre vue de nuit.
voir modèle • modifier


Le Grauman’s Chinese Theatre ou encore TCL Chinese Theatre signifie en français « Théâtre chinois de Grauman » est une salle de cinéma situé sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard, à Los Angeles, en Californie (États-Unis).

Le théâtre a été construit à la suite du Grauman's Egyptian Theatre qui s'est avéré être un véritable succès et qui est situé à proximité depuis 1922. Le Grauman's Chinese Theatre a été construit sous la direction de Sid Grauman à partir de janvier 1926 et en 18 mois. Le théâtre a ouvert ses portes le 18 mai 1927, avec la première de Le Roi des rois de Cecil B. DeMille1. La salle a accueilli de nombreuses premières de films, y compris le lancement de Star Wars de George Lucas en 19772, ainsi que des fêtes d’anniversaire, des soirées d’entreprise et trois cérémonies des Oscars. Parmi les caractéristiques du théâtre figurent les blocs de béton placés dans le parvis, qui portent les signatures, les empreintes de pas et les empreintes de mains de personnalités populaires du cinéma des années 1920 à nos jours.

Initialement nommé « Grauman’s Chinese Theatre », il a été rebaptisé « Mann’s Chinese Theatre » de 1973 à 2001, avant de reprendre son nom d’origine3.

En 2013, le Chinese Theatre s’est associé à IMAX Corporation pour convertir la salle en un cinéma IMAX conçu sur mesure. Le théâtre récemment rénové peut accueillir 932 personnes et dispose de l’un des plus grands écrans de cinéma en Amérique du Nord4.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le Grauman's Chinese Theatre au moment de la sortie de Star Wars.
Dessins de dragon sur l'entrée du theâtre.

Après son succès avec l’Egyptian Theatre, Sid Grauman s’est tourné vers Charles E. Toberman pour obtenir un bail à long terme de l'acteur Francis X. Bushman sur son manoir situé à Hollywood Boulevard. En remerciement, une plaque a été installée sur la façade du théâtre en la dédiant à l'acteur5.

L'architecte embauché pour concevoir le théâtre est la société Meyer & Holler, qui est à l'origine de l’Egyptian Theatre, car l'objectif était de construire le même genre de salle, mais de conception chinoise. Grauman finançait la construction et possédait une partie du théâtre chinois. L’architecte principal était Raymond M. Kennedy.

De nombreuses histoires existent pour expliquer les origines des empreintes. Le récit officiel du théâtre attribue à Norma Talmadge le mérite d’avoir inspiré la tradition lorsqu’elle est accidentellement entrée dans le béton liquide. Cependant, en 1937, lors de la diffusion à la radio, d'une interview de Grauman affirme que c'est lui qui est rentré dans le béton par accident6.

Porte d'entrée du théâtre.
Lion gardant l'entrée du théâtre.

En 1929, Grauman décide de prendre sa retraite et de vendre sa part à William Fox. Cependant, quelques mois plus tard, Howard Hughes a convaincu Grauman de retourner au théâtre, car il voulait que Grauman produise la première mondiale de son épopée Hell’s Angels, qui comporterait également l’un des prologues théâtraux de Grauman avant le film. Grauman est resté directeur général du théâtre pendant toute la durée de diffusion de Hell’s Angels afin de prendre sa retraite à nouveau, mais à Noël 1931, il redevint à nouveau directeur général jusqu'à sa mort en 1950, car la retraite ne lui plaisait pas56.

L’un des points forts du théâtre chinois a toujours été sa grandeur et son décor. En 1952, John Tartaglia, l’artiste de la cathédrale Sainte-Sophie, est devenu le décorateur intérieur en chef du Chinese Theatre.

Le théâtre chinois a été déclaré monument historique et culturel en 1968 et a fait l’objet de projets de restauration au cours des années qui ont suivi. Ted Mann, propriétaire de la chaîne Mann Theatres et mari de l’actrice Rhonda Fleming, l’a acheté en 1973. Jusqu’en 2001, il était connu sous le nom de « Mann’s Chinese Theatre » et permit son développement ainsi que celle de son entreprise avant de les vendre en 19867,8.

En 2000, Behr Browers Architects, une entreprise déjà engagée par Mann Theatres auparavant, a préparé un programme de restauration et de modernisation de la structure. Le programme comprenait une mise à niveau pour contrer les séismes, un nouveau système pour le son et pour la projection des images se basant sur les nouveautés de l'époque, ainsi que de nouveaux kiosque de vente des tickets, de nouveaux balcons et d'éclairages extérieurs9.

L’extérieur du théâtre est censé ressembler à une pagode chinoise rouge géante. La conception présente un dragon chinois sur la façade, avec deux lions, gardiens authentiques de la dynastie Ming gardant l’entrée principale du théâtre et les silhouettes de minuscules dragons le long des côtés du toit en cuivre. L’idée était de donner aux spectateurs une idée de la Chine, dont la plupart des Américains savaient très peu de choses sur ce pays10.

Le théâtre chinois a accueilli les cérémonies des Oscars de 1944, 1945 et 1946 ; ils ont maintenant lieu au Théâtre Dolby anciennement connu sous le nom de Kodak Theatre11. Le Grauman’s Chinese Theatre continue de servir le public en tant que cinéma essentiellement pour les avant-premières.

Caractéristiques[modifier | modifier le wikicode]

Intérieur du théâtre.
Couloir du théâtre.

Le Chinese Theatre a été le premier cinéma commercial à disposer de la climatisation.

Des célébrités ont contribué au décor du théâtre. Xavier Cugat a peint les arbres et le feuillage entre les piliers sur les murs latéraux. Keye Luke a peint les peintures murales chinoises dans le hall.Un orgue Wurlitzer a été installé. Ses tuyaux étaient au-dessus de l’avant-scène avec des goulottes sonores dirigeant le son à travers des trous dans le plafond.

Empreintes de mains[modifier | modifier le wikicode]

Près de 200 empreintes de mains, empreintes de pas et autographes de célébrités hollywoodiennes sont dans le béton du parvis du théâtre. Douglas Fairbanks et Mary Pickford ont été les premiers à réaliser les empreintes le 30 avril 192712.

Le théâtre au moment de l'avant-première de Spider-Man: Homecoming.

Les variations de cette tradition honorée sont les empreintes des lunettes de Harold Lloyd, du cigare de Groucho Marx, de la dreadlock de Whoopi Goldberg, des baguettes utilisées par les stars de Harry Potter Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson, du profil facial de John Barrymore (reflétant son surnom « The Great Profile »), de la jambe de Betty Grable et de la boucle d’oreille de Marilyn Monroe13.

Les vedettes de western William S. Hart et Roy Rogers ont laissé des empreintes de leurs revolvers. John Wayne a laissé ses empreintes de botte et de poing, Herbie, la Volkswagen Coccinelle, a laissé les empreintes de ses pneus. Les empreintes de sabots du cheval Tony de Tom Mix, du cheval Champion de Gene Autry, Champion, et du cheval Trigger de Roy Rogers, ont été laissées dans le béton à côté de celles de leurs propriétaires14,15.

Depuis 2011, une vague de cérémonies concrètes a eu lieu, dont beaucoup ont été payées par les studios de cinéma pour des raisons publicitaires. L’un des propriétaires actuels du théâtre, Donald Kushner, l’a reconnu et les a qualifiés de simulacres de cérémonies.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. (en) Chinese Theatres – History, Mann Theatre.
  2. (en) Today in History: Star Wars Premieres in 1977, Lomography, 25 mai 2011.
  3. (en) Richard Verrier, China firm buys naming rights to Grauman's Chinese Theatre, Los Angeles Times, 11 janvier 2013.
  4. (en) IMAX at the TCL Chinese Theatre, TCL Chinese Theatres.
  5. 5,0 et 5,1 (en) Susan King, Celebrating 90 years of Hollywood history on the Chinese Theatre's anniversary, Los Angeles Times, 11 mai 2017.
  6. 6,0 et 6,1 (en) Stacey Endres et Robert Cushman, Hollywood at Your Feet : The Story of the World-Famous Chinese Theater, Pomegranate Press, 1er juin 2009.
  7. (en) Ted Mann, 84, Who Owned Theater Where the Stars Preserve Their Prints, The New York Times, 22 janvier 2001.
  8. (en) Company News ; G.&W. Acquisition, The New York Times, 18 octobre 1986.
  9. (en) Grauman's Chinese Theatre, Behr Browers Architects.
  10. (en) Gregory Cornfield, 90 years of Lights, Camera, Action !, Beverly Press, 10 mai 2017.
  11. (en) Academy Awards, USA, The Internet Movie Database.
  12. (en) Imprint Ceremonies Archive, TCL Chinese Theatres.
  13. (en) Sandy Cohen, Secrets about the Chinese Theatre's famous cement footprints, AP NEWS, 18 mai 2017.
  14. (en) Stacy Conradt, The Quick 10: 10 Interesting Prints at Grauman's Chinese Theater, Mental Floss, 29 avril 2011.
  15. (en) Meredith Woerner, All the Hollywood secrets hidden in the handprints at the Chinese Theatre's Forecourt of the Stars, Los Angeles Times, 18 mai 2017.

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail du théâtre —  Tous les articles sur le théâtre et les arts de la scène.
Applications-multimedia.svg Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes
Portail de la Californie —  Tous les articles concernant la Californie.