Goutte de sang

« Goutte de sang » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Écaille du séneçon
Tyria jacobaeae (Edkins).jpg
Nom(s) commun(s) Écaille du séneçon, Goutte de sang, Carmin
Nom scientifique Tyria jacobae
Classification Papillon de nuit de la famille des artiidés
Taille 3,5 à 4,5 cm
Écaille du séneçon, avec les ailes ouvertes, montrant la deuxième paire d'ailes, de couleur rouge sang.
Écaille du séneçon, avec les ailes ouvertes, montrant la deuxième paire d'ailes, de couleur rouge sang.
voir modèle • modifier

L'écaille du séneçon, ou goutte de sang, ou carmin, (nom scientifique : Tyria jacobae) est un papillon. Bien qu'il vole durant la journée, il fait partie du groupe des papillons de nuit.

Par sa forme et surtout sa couleur, la goutte de sang ressemble beaucoup aux zygènes ; ce ne sont pourtant pas de proches parents.

Le nom[modifier | modifier le wikicode]

Ce papillon doit son nom de « goutte de sang » aux taches rouges sur ses ailes noires, mais aussi et surtout à une deuxième paire d'ailes, cachées sous la première, et qui sont de couleur rouge vif. Ce papillon est aussi appelé le « carmin », du nom de la couleur.

La goutte de sang est un papillon de la famille des écailles (la famille des arctiidés), qui ne pond quasiment ses œufs que sur une seule plante, dont ses chenilles se nourrissent : le séneçon jacobée. On l'appelle donc aussi « écaille du séneçon ».

Cycle de vie[modifier | modifier le wikicode]

Des chenilles de goutte de sang en train de manger, sur une tige de séneçon jacobée.

À la fin du printemps, la femelle pond ses petits œufs jaunes, par paquets de 150 environs, au dos d'une feuille. Elle choisit presque toujours les feuilles de séneçon jacobée, ou, à défaut, de séneçon vulgaire. En montagne, elle peut parfois aussi pondre sur le tussilage pas-d'âne ou le pétasite officinal et d'autres pétasites, mais c'est uniquement quand il n'y a pas de séneçon.

Les œufs éclosent très rapidement, en environ 24h, et il en sort de petites chenilles qui se mettent immédiatement à grignoter le séneçon et commencent à grossir. Les chenilles, rayées de bandes oranges et noires, mangent ainsi pendant plusieurs semaines et finissent par atteindre une taille d'environ 3 cm.

À la fin de l'été, la chenille descend de sa plante, pour se métamorphoser en chrysalide. Si le sol est suffisamment mou, la chenille s'y enterre un petit peu, et la chrysalide s'entoure d'une sorte de cocon formé de terre, et d'un peu de soie. Elle va rester ainsi pendant tout l'automne et l'hiver. C'est seulement au printemps qu'elle se métamorphosera en goutte de sang adulte, que l'on pourra observer entre les mois de mai et de juillet. Les adultes volent quelques mois, durant lesquels ils s'accouplent, et pondent des œufs, qui donneront naissance à la génération suivante de chenilles

Couleurs et prédateurs[modifier | modifier le wikicode]

La goutte de sang est un papillon très coloré, et sa chenille aussi ; pourtant, les prédateurs, comme les oiseaux, ne les mangent pas, et les évitent même. C'est parce que l'hémolymphe de la goutte de sang contient du cyanure, un poison violent, qui le protège contre les prédateurs. Mais cela ne sert à rien de tuer un prédateur après avoir été mangé : il faut donc avertir le prédateur que l'on est toxique, pour ne pas être mangé. Pour cela, la goutte de sang a les ailes noires tachées de rouge vif, tandis que sa chenille est rayée de orange et de noire. Ces couleurs vives avertissent les prédateurs que l'animal est toxique, et ils ne le mangent pas. C'est ce que l'on appelle l'aposématisme.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Aposématisme.
Article mis en lumière la semaine du 10 novembre 2014.
Portail des insectes —  Tous les articles sur les insectes.