Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Gendarmerie mobile

« Gendarmerie mobile » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Police (moto blanche) et gendarmerie (moto bleue).
Véhicule blindé de la gendarmerie mobile

En France, la gendarmerie mobile est une subdivision de la gendarmerie nationale. Il ne faut pas confondre avec la police (la gendarmerie dépend de l'armée, la police dépend du Préfet).

L'ordre public[modifier | modifier le wikicode]

Ses missions sont : le maintien de l'ordre ou la remise en ordre, prévenir les débordements, protéger les biens des personnes (bijoux, argent...). Ils sont aussi chargés de la sécurité des prisons, et pendant le plan vigipirate, des aéroports, mais aussi de la République.

Équipement et formation[modifier | modifier le wikicode]

Le gendarme mobile est équipé de toutes sortes de matériel comme : des jambières, un casque, un masque à gaz, un bouclier… pour se défendre de toute violence adverse. Il sont formés à toute attaque physique mais aussi verbale. Ils suivent des formations tout au long de leur carrière.

Des déplacements réguliers[modifier | modifier le wikicode]

Le gendarme mobile se déplace dans l'ensemble des territoires étrangers mais aussi dans la capitale et en France. Ils interviennent en métropole et dans les DOM (département d'Outre-mer) et dans les TOM (territoire d'Outre-mer). Leurs déplacements durent en moyenne 3 mois. Le mot mobile sous-entend disponibilité.

Les unités spécialisées[modifier | modifier le wikicode]

Avec une formation supplémentaire, ils peuvent devenir cavalier de la garde républicaine, ou intégrer des pelotons d'intervention pour les interventions les plus périlleuses, ou encore devenir pilote de véhicule blindé de la GBGM (Groupement blindé de la gendarmerie mobile). Ces véhicules spéciaux servent à dégager des obstacles fixes comme des véhicules mal placés. Ils peuvent également entrer dans une cellule de bombe nucléaire-radiologie-biologique-chimique (NRBC) avec laquelle ils peuvent installer un périmètre de sécurité quand une bombe est découverte ou un colis suspect. Ces cellules peuvent aussi aider le GIGN.

Article mis en lumière la semaine du 29 avril 2013.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !