Bouclier

« Bouclier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Des guerriers Zulu avec leur bouclier, gravure de 1847

Un bouclier est un morceau d'armure servant à se prémunir d'attaques, arrêter des projectiles comme les flèches ou parer un coup d'épée, de masse, de hache de guerre et d'armes similaires.

Il existe des boucliers de toutes les tailles, les plus grands protégeant le corps entier au plus petit utilisé pour le corps-à-corps. Ils étaient plus ou moins épais, certains étaient absorbants et renforcés avec des planches de bois afin de protéger l'utilisateur des lances et autres carreaux d'arbalète qu'il pourrait recevoir, les plus fins étaient généralement conçus pour dévier les lames.

Différents types de soldats grecs avec leur bouclier

Durant la Préhistoire et l'époque des premières civilisations, les boucliers étaient faits de bois, de peaux d'animaux, de roseaux tressés ou d'osier. Durant les invasions barbares et le Moyen Âge, ils étaient généralement fabriqués avec du bois de peuplier recouvert de cuir brut ou non, l'armature du bouclier était en acier. Les boucliers étaient généralement utilisés par les fantassins, les chevaliers et les cavaliers.

En fonction de l'époque et du lieu, les boucliers peuvent être ronds, ovales, carrés, rectangulaires ou triangulaires. On pouvait également percer un trou dans le bouclier afin de voir à travers. Le bouclier était tenu par une poignée située au milieu du bouclier.

De nombreux boucliers étaient décorés, soit de motifs, soit de représentations d'animaux afin de montrer l'appartenance à une armée ou à un clan. Ces peintures sont devenues systématiques durant le haut Moyen Âge pour permettre une meilleure identification des combattants. Et ce même après l'apparition de la poudre et des armes à feu sur les champs de bataille, le bouclier reste encore très utilisé. Par exemple, au 19e siècle, les guerriers zulus utilisaient encore des boucliers.

De nos jours, les boucliers sont utilisés par les forces de polices et les militaires, surtout dans le cadre d'actions antiterroristes, les prises d'otages, la lutte antiémeute et les sièges. Le terme actuel veut dire « dispositif qui est tenu à la main ou fixé au bras ». On trouve parfois des boucliers sur les armes ou les véhicules pour protéger le tireur.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...