Boris Cyrulnik

« Boris Cyrulnik » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Cyrulnik au salon du livre 2014
Le vilain petit canard sort de son oeuf.

Boris Cyrulnik, né le 26 juillet 1937 à Bordeaux, est un neuro-psychiatre français, connu pour avoir vulgarisé le concept de résilience et pour ses nombreux ouvrages destinés au grand public sur ce thème, notamment Les Vilains Petits Canards, 20011.

À la fin de ses études de médecine, au moment de choisir une spécialité, il découvre une nouvelle science dérivée de l'éthologie animale, l'éthologie humaine.

Pour comprendre nos changements de comportement après un choc psychologique ou physiologique grave, il pense qu'il ne faut pas dissocier l'observation des réactions physiques, mentales et orales. Il applique à l'homme des méthodes d'études réservées jusque-là au milieu animal. Il a créé un groupe transdisciplinaire de recherche en éthologie clinique à l'hôpital de Toulon-La-Seyne. Il est persuadé que la découverte de nouveaux médicaments ou de nouveaux traitements efficaces ne doit pas empêcher les équipes soignantes ou les familles d'être vigilantes sur les interactions du patient avec son environnement2.

Boris Cyrulnik affirme et prouve que chaque individu se construit et se re-construit psychologiquement tout au cours de sa vie, en s'appuyant sur ses accidents de parcours.

Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

Il est membre du comité d'honneur de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD).

Il a eu deux enfants avec sa femme aquarelliste : Ivan, musicien et Natacha, maître de conférence à l'Université Sophia Antipolis de Nice sur le film documentaire3.

Mémoire de singe et paroles d'homme[modifier | modifier le wikicode]

Ce livre explore en parallèle le comportement des animaux avec ceux d'enfants ou d'adultes traumatisés dont la mémoire se fige après un choc. Si un bébé de moins de 30 mois, c'est-à-dire ne sachant pas encore parler, est kidnappé, il va souffrir d'un isolement sensoriel au bout de trois semaines (dû à la privation de l'amour familial), qui va provoquer une atrophie cérébrale. Alors que la mémoire saine est évolutive4.

D'après Boris Cyrulnik, l'éthologie fournit des hypothèses de recherche inspirées par l'observation du monde animal sur le terrain, dans son milieu naturel, dans sa vie spontanée. Car nos comportements ne se réduisent pas à des sources biochimiques ; certains troubles métaboliques ont une origine environnementale. Nos comportements sont déterminés aussi bien par la biologie que par le milieu socioculturel.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la médecine —  Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...
Portail de l'éducation —  Tous les articles sur l'éducation, l'enseignement et les mouvements de jeunesse.