Henri Laborit

« Henri Laborit » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Henri Laborit (1914-1995) est un médecin neurobiologiste français qui a pris le temps d'écrire des ouvrages de vulgarisation scientifique pour le grand public.

Il introduit en 1951 les neuroleptiques et le GHB dans les années 1960 comme anesthésique hypnotique.

Il est également éthologue, c'est-à-dire spécialiste du comportement animal, comme Boris Cyrulnik.

Il s'est fait connaître en participant au film Mon oncle d'Amérique d'Alain Resnais.1

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Henri Laborit a fait ses études de médecine à Santé Navale à Bordeaux.

En tant que médecin, il s'intéresse à l'anesthésie, au traitement de la schizophrénie et du stress.

Il dirige jusqu'à sa mort un hôpital parisien de l'Assistance publique, l’hôpital Boucicaut.2.

Il se marie et a deux enfants, l'actrice Maria Laborit et le psychiatre Jacques Laborit.

Il est très apprécié à l'étranger, donne des cours de de bio-psycho-sociologie à l’Université du Québec, est nommé président de l'Institut de Psychosomatique de Turin et occupe une chaire de professeur à l'Université Européenne de Lugano.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

À partir de 1968, il publie de nombreux ouvrages de vulgarisation sur la philosophie scientifique et la nature humaine.

Éloge de la fuite3 est une compilation d'une vingtaine d'essais sur le rôle de l'imaginaire qui permet de lutter contre

  • l'habituation : accoutumance à un stimulus répété ;
  • l'indifférence : n'avoir aucun intérêt pour ce qui nous entoure ;
  • la satiété : être tellement rassasié(e) que l'on ne ressent plus aucun désir.
" Le rôle de l'adulte :
il doit favoriser chez l'enfant la conscience de lui-même et de ses rapports avec les autres, la connaissance et l'intérêt pour ces rapports sous toutes leurs formes : biologique, psychologique, sociologique, économique et en résumé politique, l'imagination pour en créer sans cesse de nouveaux mieux adaptés à l'évolution de la biosphère et de l'écologie humaine."4


Références[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la médecine —  Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...
Portail de l'éducation —  Tous les articles sur l'éducation, l'enseignement et les mouvements de jeunesse.