Bombyx du mûrier

« Bombyx du mûrier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Bombyx du mûrier, sur son cocon.

Le Bombyx du mûrier (nom scientifique : Bombyx mori) est un papillon de nuit. Il est surtout connu par sa chenille, appelée plus couramment « ver à soie ».

Il fait partie des rares insectes domestiques (avec l'abeille domestique)

Le papillon[modifier | modifier le wikicode]

Le Bombyx du mûrier est un papillon de nuit. De couleur blanche, il a des ailes en forme de triangle. Les mâles ont de grandes antennes en forme de râteau, qui leur permettent de retrouver les femelles.

Il existe plusieurs espèces de bombyx, dont le bombyx de l'Atlas, qui fait partie des plus grands papillons de nuit.

Comme son nom l'indique, le bombyx du mûrier pond ses œufs sur le mûrier, dont ses chenilles se nourrissent.

Le ver à soie[modifier | modifier le wikicode]

Le ver à soie est la chenille du bombyx du mûrier. Elle se nourrit exclusivement de feuilles de mûrier, un arbre qui produit aussi des mûres.

Au moment de la métamorphose, la chrysalide fabrique un cocon pour se protéger. Ce cocon est fait de soie. On élève les vers à soie en Chine depuis des milliers d'années.

L'élevage du ver à soie[modifier | modifier le wikicode]

C'est grâce au ver à soie que l'on peut produire la soie. D'autres insectes et arthropodes produisent aussi de la soie, par exemple, les araignées pour faire leur toile. Mais ces animaux ne sont pas élevés pour cela. Les vêtement en soie naturelle sont produits exclusivement à partir d'une des espèces du ver à soie.

Les chenilles des papillons se transforment en chrysalides avant de se métamorphoser en papillons adultes. Chez les papillons de nuit, la chenille s'entoure d'un cocon de soie. Ce cocon est formé d'un fil unique de soie, très long, entouré tout autour de la chenille, comme une bobine.

Les vers à soie ne se nourrissent que de quelques espèces de mûrier, comme le mûrier rouge ou le mûrier noir. On cultive ces arbres pour leurs feuilles, qui servent à nourrir les vers à soie.

Quand les chenilles ont fait leur cocon, on les fait bouillir pour récupérer la soie, qui est ensuite tissée.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail des insectes —  Tous les articles sur les insectes.