Le Livre d'or  • la l'aide
DessinActus.PNG Actualités des Vikidiens, interview... Venez lire la Gazette printemps 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Antoine de Rivarol

« Antoine de Rivarol » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Antoine de Rivarol
Rivarol Antoine1.jpg
Date et lieu de naissance 26 juin 1753 (Bagnols-sur-Cèze, France)
Date et lieu de décès 11 avril 1801 (Berlin, Allemagne)
Fonctions Écrivain, journaliste, essayiste
Évènements biographiques Révolution française de 1790
voir modèle • modifier

Antoine de Rivarol connu aussi sous le nom de Antoine Rivaroli ou Rivarol est né le 26 juin 1753 à Bagnols-sur-Cèze et mort le 11 avril 1801 à Berlin. Antoine de Rivarol est un écrivain, journaliste, essayiste royaliste français.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Antoine Rivarol était le fils d'un aubergiste. Il a étudié dans une école religieuse d'Avignon où il se rapprocha de l'Église catholique jusqu'à ce qu'il se lance dans une carrière basée sur l'écriture.

Il souhaite rentrer en France au moment du Directoire et y arriva presque après le coup d'État du 18 brumaire, mais décéda à Berlin des suites d'une maladie le 11 avril 1801, à l'âge de 47 ans. Son corps fut enterré au cimetière de Dorotheenstadt1.

Pendant la Révolution française de 1789, il prit parti pour la monarchie et devient l'un des rédacteurs du Journal politique et national placé sous la direction d'Antoine Sabatier de Castres. Mais en 1797, il parti à Berlin et représenta Louis XVIII qui devait être le futur roi de France.

Ouvrages[modifier | modifier le wikicode]

Le 3 juin 1784, il reçu pour son Discours sur l'universalité de la langue française, le prix de l'Académie des sciences de Berlin conduisant ainsi à sa célébrité et devint l'un des membres de cette Académie grâce à Frédéric II de Prusse. Pour lui, le français était une langue importantes et claire qu'il fallait mettre en avant.

En 1788, il publia avec la participation de Champcenetz, de la Comédie-Française le Petit Almanach de nos grands hommes. Il s'agit d'une satires qui fit naître de nombreux opposants à ses deux auteurs vu que le livre s'attaque aux auteurs connus de cette époque. Par exemple, Marie-Joseph Chénier répondit par la satire à Rivarol ce qui vexera ce dernier et décidera de surnommer Marie-Joseph sous le terme de « le frère d’Abel Chénier » (2 insinuant que ce dernier avait été responsable de la mort par la guillotine de son frère André Chénier.

En 1788, deux Lettres à M. Necker fut écrite, Rivarol interpella Necker en répondant aux ouvrages de Necker pour parler de l'importance des opinions religieuses et de la morale.

  1. Ernst Jünger, Rivarol, 1956, Tödliche Pointen flirren durch die Pariser Salons, Welt.
  2. allusion aux personnages bibliques Abel et Caïn son frère fratricide

Œuvres[modifier | modifier le wikicode]

  • Lettre critique sur le poème des Jardins, suivie du Chou et du navet, 1782.
  • De l'universalité de la langue française, 1784.
  • L’Enfer, poème du Dante, traduction nouvelle, 1785.
  • Récit du portier du sieur Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, 1787.
  • Le Petit Almanach de nos grands hommes, 1788.
  • Première lettre à M. Necker, sur l’importance des opinions religieuses, 1788.
  • Seconde lettre à M. Necker sur la morale, 1788.
  • Le Petit Almanach de nos grandes femmes, accompagné de quelques prédictions pour l’année 1789, avec Louis de Champcenetz, 1789.
  • Journal politique-national des États-Généraux et de la Révolution de 1789, publié par M. l’abbé Sabatier et tiré des Annales manuscrites de M. le Cte de R***, 1789.
  • Adresse à MM. les impartiaux ou Les amis de la paix réunis chez monseigneur le duc de La Rochefoucault, v. 1789.
  • Triomphe de l’anarchie, 1790.
  • Le Petit Almanach de nos grands-hommes ; pour l’année 1790, 1790.
  • De la Vie politique, de la fuite et de la capture de M. La Fayette. Morceau tiré de l’Histoire de la révolution, 1792.
  • Lettre à la noblesse française, au moment de sa rentrée en France sous les ordres de M. le duc de Brunswick, généralissime des armées de l’Empereur et du Roi de Prusse, 1792.
  • Le Petit Almanach des grands spectacles de Paris, 1792.
  • Discours préliminaire du Nouveau dictionnaire de la langue française, 1797.

Postérité[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Alain de Benoist, Ernst Jünger une bio-bibliographie, Guy Trédaniel éditeur, 1997.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Antoine de Rivarol, Œuvres complètes, préface de Chantal Delsol, collection « Bouquins », Paris, Robert Laffont, 2016.
  • Antoine Rivarol, Œuvres complètes, précédées d’une notice sur sa vie, Réimpression de l’édition de Paris, 1808.
  • Esprit de Rivarol, Paris, imprimerie de H. Perronneau,1808.
  • Auguste Poulet-Malassis]], Écrits et Pamphlets de Rivarol, recueillis pour la première fois et annotés, Paris, Alphonse Lemerre, 1877.
  • André Le Breton, Rivarol, Sa vie, ses idées, son talent, d'après des documents nouveaux, 1895.
  • Rémy de Gourmont, Rivarol, in Promenades littéraires, 1906.
  • Louis Latzarus, La Vie paresseuse de Rivarol, Paris, Plon, 1926.
  • Léon Treich, L’Esprit de Rivarol, Paris, Gallimard, 1926.
  • René Groos, La Vraie Figure de Rivarol, Les Cahiers d'Occident, 1926.
  • Jean Dutourd, Les plus belles pages de Rivarol. Essai et choix de textes, Paris, Mercure de France, 1963.
  • Jean Dutourd, Rivarol, Paris, Mercure de France, 1989.
  • Bernard Faÿ, Rivarol et la Révolution, Paris, Perin, 1978.
  • Jean Lessay, Rivarol, le Français par excellence, Paris, Perrin, 1989.
  • Henry Coston, Antoine de Rivarol et l’émigration de Coblence, Publication HC, 1996.
  • Michel Cointat, Rivarol (1753-1801) : Un écrivain controversé, Paris, L'Harmattan, 2003.
  • Valérie Baranger, Rivarol face à la Révolution Française, Éditions de Paris, 2007.
  • Victor-Henry Debidour, Rivarol, écrits politiques et littéraires choisis et présentés, Paris, Grasset, 1956.


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Antoine de Rivarol de Wikipédia.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Portail de la Révolution française —  Tous les articles sur la Révolution française de 1789.