Al-Khwarizmi

« Al-Khwarizmi » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Al-Khawarizmi)
Aller à : navigation, rechercher
Al-Khwarizmi sur un timbre de l'URSS de 1983, pour son 1200e anniversaire. Portrait imaginaire.

Al-Khwarizmi (en persan : ابوجعفر محمد بن موسی خوارزمی Abû Ja`far Muhammad ben Mūsā Khwārezmī ou en arabe : أبو عبد الله محمد بن موسى الخوارزمي Abû `Abd Allah Muhammad ben Mūsā al-Khawārizmī, également orthographié Abu Abudllah Muhammad bin Musa al-Khwarizmi ou Al-Khorezmi), né vers 783 à Khiva dans le Khwarezm (ou Khorezm) qui a donné son nom, et mort vers 850 à Bagdad, est un mathématicien, géographe, astrologue et astronome d'origine iranienne et de confession musulmane. Ses ouvrages sont écrits en arabe.

On lui doit :

  • le mot et la notion d'algorithme, dérivé du nom de ce mathématicien persan ;
  • le mot et la notion d'algèbre, dérivé du nom d'un de ses ouvrages ;
  • l'invention du zéro (les mots chiffre et zéro sont issus du même mot arabe) ;
  • la diffusion dans le Moyen-Orient et en Europe de la numération et des chiffres indiens, sous le nom de chiffres arabes.

Ouvrages[modifier | modifier le wikicode]

Al-Khawārizmī a écrit plusieurs ouvrages en arabe, parmi eux Al-ĵabr wa'l-muqābalah (الجبر و المقابلة - Al-jabr wa’l-muqâbalah), qui signifie « La Transposition et la Réduction », publié en 825. Le terme arabe al-jabr fut repris par les Européens et devint plus tard le mot « algèbre ». Son autre ouvrage, disparu, Kitāb 'al-ĵāmi` wa'l-tafrīq bī h'isāb ’al-Hind (كتاب الجامع و التفريق بحساب الهند - « Livre de l'addition et de la soustraction d'après le calcul indien ») est le premier à parler du système des chiffres indiens.

Le livre contient six courts chapitres, consacré chacun à un type particulier d'équation. Il ne contient aucun chiffre. Toutes les équations sont exprimées avec des mots. Le carré de l'inconnue est nommé « le carré » ou mâl, l'inconnue est « la chose » ou shay ou jidhr, la constante est le dirham ou adǎd.

Statue d'al-Khwarizmi à Téhéran.

Travaux[modifier | modifier le wikicode]

Tous les travaux d'Al-Khawārizmī ont été repris par les Européens au cours de la Renaissance. Il est l'un des savants les plus reconnus au monde, notamment parce qu'il est le découvreur du zéro et l'inventeur des algorithmes. Il fut cependant aussi astronome, géographe et philosophe, et sans sa pensée philosophique, il n'aurait pas pu découvrir le zéro.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


Portail de la philosophie - Accédez aux articles de Vikidia concernant la philosophie.
Portail des mathématiques - Les nombres, la géométrie et les grands mathématiciens.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Al-Khawarizmi (Mohamed Ibn Mussa) de Wikipédia.