Ésaïe

« Ésaïe » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Ésaïe, portrait imaginaire d'après Ugolino di Nerio (XIVe siècle.

Ésaïe est un des grands prophètes d'Israël.

Il est connu aussi sous le nom d'Isaïe. Cette déformation de son nom vient de sa transmission par le grec puis par le latin. Ésaïe est plus proche de l'original hébreu. Son nom veut dire : « Yahwé (Dieu) est délivrance ».

Un passage du livre éponyme1 situe son activité pendant le siège de Jérusalem en 701 av. J.C.

Manifestement à l'aise dans les cercles du pouvoir de son temps, car il a accès facilement au roi, multiplie les dénonciations publiques et intransigeantes en toute impunité (comparer avec le prophète Jérémie !), connaît la politique royale dans ses aspects les moins publics... il appartient sûrement à l'élite sociale de l'époque.

Il cherche à provoquer la réforme de la société selon des principes religieux. Par exemple, la justice devant Dieu est inséparable de la justice entre les hommes. Les puissants ont donc à se préoccuper des plus faibles et doivent exercer leur autorité et leur pouvoir dans un esprit de service. En effet ils sont responsables du bonheur ou du malheur national.

Sa notoriété a été réutilisée pour nommer un apocryphe de l'Ancien Testament : l'Ascension d'Ésaïe.

Ce prophète n'est pas mentionné dans le Coran, mais des légendes musulmanes soulignent ses prédications et mentionnent son ascension miraculeuse.

Note[modifier | modifier le wikicode]

  1. Ésaïe, chap. 6, verset 1, désormais noté Es 6, 1.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Collectif, art. « Isaïe », Dictionnaire de la Bible et des religions du Livre, Brepols, 1985, 454 p. ISBN 2-503-52001-4 (utilisé pour cet article).
  • Jacques Vermeylen, art. « Isaïe », Dictionnaire encyclopédique de la Bible (collectif), Brepols, 1987, 1363 p. ISBN 2-503-59002-0 (utilisé pour cet article).
Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...