James Cook

« James Cook » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
James Cook, sur une gravure de 1778.

James Cook est un navigateur, explorateur et cartographe anglais, né le 27 octobre 1728 à Marton (Middlesbrough) et mort le 14 février 1779 à Hawaï.

Né de parents paysans dans le nord du York (Angleterre) , il travaille dans le port de Whitby dès l'âge de 13 ans. Puis, entre 1741 et 1754, il navigue sur des charbonniers en mer du Nord. En 1755, il s'engage dans la Royal Navy ; il est nommé capitaine en 1768. Ce marin est connu pour avoir dressé des cartes très précises.

Il découvrit, notamment, la Nouvelle-Calédonie le 4 septembre 1774, ainsi que les îles Sandwich (Hawaï). En 1759 il épouse Elizabeth Batts de Shadwell.

Premier voyage[modifier]

Premier voyage, 1768–1771.

De 1768 à 1771, James Cook explore l'océan Pacifique sud dans l'intention d'observer le transit de Vénus de 1769 et de rechercher un hypothétique continent austral.

En 1769, il séjourne à Tahiti et dans les îles de la Société. Puis il explore les mers au sud de Tahiti et met le cap à l'ouest, faute d'avoir découvert le mythique continent austral. Il découvre la Nouvelle-Zélande, puis complète les connaissances d'explorations précédentes sur la Nouvelle-Hollande (aujourd'hui l'Australie). En septembre 1770, il fait réparer son navire à Batavia dans les Indes néerlandaises, puis regagne l'Angleterre.

Au cours de ce voyage, il met en application les conseils de médecins pour lutter contre le scorbut.

Deuxième voyage[modifier]

Deuxième voyage de Cook : clique pour voir l'animation !

De 1772 à 1775, Cook part avec deux navires pour explorer les parties les plus australes des océans, une nouvelle fois afin de trouver un supposé continent. Il rencontre des icebergs et s'approche de l'Antarctique, sans toutefois le découvrir.

Cook fait ensuite route vers les îles du Pacifique : il se sert de la Nouvelle-Zélande et de Tahiti, archipels qu'il avait déjà explorés, comme de bases de ravitaillement pour ses deux explorations de la zone :

En novembre 1774, il met le cap à l'est et rentre au Royaume-Uni en explorant l'Atlantique Sud.

Il continue à expérimenter les méthodes de prévention et de guérison du scorbut, par le ravitaillement régulier en fruits et viande fraîche, et la fabrication de bière à mesure des besoins.

Troisième voyage[modifier]

Erreur lors de la création de la miniature :
Troisième voyage de Cook : clique pour voir l'animation !

De 1776 à 1779, avec le Discovery et le Resolution, Cook découvre les îles Sandwich (Hawaii) et explore le détroit de Bering en quête d'une route au nord-est pour tenter de relier le Pacifique et l'Atlantique.

Au cours de ce troisième voyage, Cook décrit les tribus indiennes de l'île de Vancouver, des côtes de l'Alaska, des îles Aléoutiennes et des deux rives du détroit de Béring. Il meurt lors d'une escale dans les îles Hawaï, lors d'une émeute survenue d'indigènes contre son équipage.

Le capitaine Clerke poursuit l'expédition vers le Kamtchatka et échoue également à trouver la route au nord-est du détroit de Béring. Clerke meurt lui-même de maladie en août 1779, et le lieutenant Gore poursuit le retour par les côtes asiatiques, comme prévu par Cook, avec escale à Macao et Canton. Les deux navires parviennent en Angleterre le 4 octobre 1780.

Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, la météo...

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page James Cook de Wikipédia.