Colosses de Memnon

« Colosses de Memnon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les colosses de Memnon

Les colosses de Memnon sont deux sculptures monumentales en pierre, situées en Haute Égypte sur la rive gauche du Nil, près de Thèbes (Égypte).

Ces colosses de 14 m de haut sont les derniers vestiges du gigantesque « temple des millions d'années » d'Amenhotep III, roi de la XVIIIe dynastie qui a régné de -1390 à -1352 (dates estimées).

Structure et transport[modifier]

Leur poids a été estimé à 750 t chacun, et chacun de leurs socles à 600 t. Pour comparaison, les obélisques de Louxor (l'un à Louxor, l'autre à Paris) pèsent environ 230 t chacun.

Ces deux monolithes ne sont pas faits d'une pierre homogène comme le calcaire, le granite ou le grès, mais d'une brèche siliceuse de quartzite très hétérogène, très difficile à tailler, comportant des galets d'agate enchâssés dans une gangue plus tendre.

Le seul gisement proposé d'une telle roche se trouve près du Caire : les monolithes ont donc dû remonter le Nil, contrairement au voyage ordinaire des obélisques en provenance des carrières d'Assouan. De telles difficultés de transport semblent insurmontables : la masse des Colosses est double de celle des obélisques, et leur forme irrégulière n'a pas été pour faciliter leur embarquement. Tout cela fait que le transport et l'édification de ces sculptures monumentales demeure un mystère technologique.

Tourisme et inscriptions antiques[modifier]

Dans l'Antiquité, le Colosse nord (celui de droite), probablement endommagé par la foudre ou par un séisme, s'était écroulé jusqu'à la ceinture. On constata, que souvent, au lever du soleil, la statue émettait une sorte de sifflement. Ce phénomène rappelait aux voyageurs de l'Antiquité le cri de Memnon, héros de la guerre de Troie, accueillant l'Aurore, sa mère. Le phénomène attirait de nombreux touristes, qui espéraient entendre ce cri.

Une restauration du monument eut lieu au IIIe siècle, sous l'empereur romain Septime Sévère : il fit remonter en gros blocs de pierre la partie manquante du Colosse, comme on le voit encore aujourd'hui. Mais depuis cette réparation, la statue cessa de chanter.

Les socles des Colosses de Memnon conservent de très nombreux graffitis, en grec et en latin, tracés par des voyageurs de l'Antiquité gréco-romaine.

Portail de l’Égypte ancienne - Tous les articles sur l’Égypte ancienne.

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Colosses de Memnon) de Wikipédia.

25° 43′ 14″ N 32° 36′ 38″ E / 25.720498, 32.610453