la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Byzance gréco-romaine

« Byzance gréco-romaine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher

Byzance fut une ville grecque avant de devenir, sous le nom de Constantinople, la capitale de l'Empire romain.

Byzance participa aux différents épisodes des guerres médiques, puis de la lutte entre Athènes et Sparte (guerre du Péloponnèse), fit partie de l'empire d'Alexandre le Grand, puis de l'Empire romain dès le Ier siècle.

La muraille romaine de Constantinople, avec des jardins potagers qui remplacent les anciens fossés et terrassements.

La Byzance grecque[modifier]

Vers le milieu du VIIe siècle av. J.-C., des Grecs venus de Mégare, fondent sur la rive occidentale du détroit du Bosphore une colonie qu'ils appellent Byzance. Cette position commande l'accès à la mer Noire, elle contrôle ainsi le commerce des céréales entre le pays des Scythes et la Grèce. En face sur la rive asiatique a été fondée la ville de Chalcédoine.

Puis vers 512, Byzance passe sous la domination de l'Empire perse. Pendant la Première Guerre médique, qui débute par le soulèvement des villes grecques sous domination perse, en 490 av. J.-C., les armées perses du roi Darius la ravagent.

Après la défaite de Perses (deuxième guerre médique de 480 av. J.-C.), elle est libérée des Perses par les Athéniens en 478 av. J.-C. Les Athéniens l'occupent en 471 ou 470 av. J.-C. et Byzance est intégrée dans la ligue de Délos. La domination athénienne, mal supportée, dure jusqu'en 412. En 405 av. J.-C., le général spartiate Lysandre s'en empare et y installe un gouvernement aristocratique. En 389, le parti démocratique, allié à Athènes, l'emporte, et en 377, Byzance entre dans la confédération athénienne.

Devenue indépendante en 358 av. J.-C., Byzance, grâce à l'aide fournie par les Athéniens résiste aux attaques du roi Philippe II de Macédoine (341 à 339 av. J.-C.). Elle est ensuite rattachée à l'empire gréco-macédonien d'Alexandre le Grand. Elle conserve une certaine indépendance jusqu'à son rattachement à l'Empire romain au Ier siècle.

De Byzance à Constantinople, la période romaine[modifier]

Dans la crise politique qui à la fin du IIe siècle secoue l'Empire romain, Byzance est assiégée pendant trois ans par les armées de l'empereur Septime Sévère. Celui-ci la fait raser en 196. L'empereur Caracalla la fait renaître.

En 330, soucieux d'être plus près des frontières orientales de l'Empire romain qui sont menacées par les Perses et par les Goths, l'empereur Constantin y fixe sa capitale, et change le nom de la ville, qui devient alors Constantinople (la ville -polis, en Grec- de Constantin). En 395, au moment du partage de l'Empire romain, Constantinople devient la capitale de l'Empire romain d'Orient. Dès le Ve siècle, la ville avait plus de 500 000 habitants.

Vikilien pour compléter[modifier]


Der Parthenon2.jpg Portail de la Grèce - Tous les articles sur la Grèce ancienne et d'aujourd'hui !
Empereur romain Auguste.jpg Portail Rome antique - Histoire romaine, langues et civilisations italiques