Zèbre des plaines

« Zèbre des plaines » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Equus Quagga, Equus Burchellii • Zèbre de Burchell

Zèbre des plaines
Zèbres de Burchell, au parc national d'Etosha, en Namibie
Zèbres de Burchell, au parc national d'Etosha, en Namibie
Nom(s) commun(s) Zèbre des plaines, Zèbre de plaine, Zèbre commun, Zèbre de Burchell (risque de confusion avec le zèbre de Burchell, une sous espèce)
Nom scientifique Equus quagga
Classification Famille des équidés
Répartition Sud de l'Afrique
Milieu de vie Savanes
Taille 1m20 à 1m40 de hauteur au garrot, selon les sous-espèces
Poids jusqu'à 250 kg pour la femelle, 360 pour le mâle
Régime alimentaire Herbivore
Zèbres de Grant, dans le cratère du Ngorongoro, en Tanzanie
Zèbres de Grant, dans le cratère du Ngorongoro, en Tanzanie
voir modèle • modifier

Le zèbre des plaines (nom scientifique : Equus quagga) est l'une des trois espèces de zèbres. C'est également la plus courante.

Il existe plusieurs variétés, ou sous-espèces de zèbre des plaines, mais tous les scientifiques ne sont pas d'accord sur leur classification.

Nom et classification[modifier | modifier le wikicode]

Il existe plusieurs sous espèces de zèbre des plaines, qui peuvent être très différentes, et il n'est pas toujours évident de dire à quelles espèces elles appartiennent...

Actuellement, on connaît six sous-espèces de zèbres des plaines :

Le problème, c'est que la classification des sous-espèces va avoir un effet direct sur le nom scientifique de l'animal. En effet, la règle prévoit que l'espèce doit porter le nom de la sous-espèce qui a été décrite en premier : en l'occurrence, c'est le quagga qui a été décrit en premier, en 1778, alors que le zèbre de Burchell ne l'a été qu'en 1785. Mais comme le quagga a un aspect très différent (il est beige, et ne possède pas de rayures sur tout le corps), on pensait qu'il s'agissait d'une espèce à part, et on l'a donc appelé Equus quagga.

La sous-espèce de zèbre des plaines la plus ancienne était alors le zèbre de Burchell, et le zèbre des plaines s'appelait Equus burchellii, et le zèbre de Burchell s'appelait, lui, Equus burchellii burchellii (et Equus burchellii boehmi pour le zèbre de Grant, Equus burchellii crawshayi pour le zèbre de Crawshay, etc.)

Mais, depuis, une équipe de scientifique, en 2004, a essayé de clarifier cette classification, et les liens existant entre les différentes sortes de zèbres. Ils notamment découvert que le quagga était en fait une sous-espèce de zèbre de plaines, et non une espèce à part! Il a donc fallu changer le nom du zèbre des plaines, d'Equus burchellii en Equus quagga. Le quagga, autrefois Equus quagga, est devenu Equus quagga quagga, et le zèbre de Burchell, autrefois Equus burchellii burchellii, est devenu Equus quagga quagga, et ainsi de suite...

Encore mieux : comme le zèbre des plaines s'appelait autrefois Equus burchellii, on avait pris l'habitude de l'appeler... « zèbre de Burchell »... comme la sous-espèce du même nom! De quoi se mélanger complètement!... Confusion

Enfin, on connaît une autre variété de zèbre qui a disparu (tout comme le quagga), également appelé « zèbre de Burchell », reconnaissable par ses rayures particulières. Certains l'appellent « vrai » zèbre de Burchell, pour ne pas confondre avec la sous-espèce du même nom. Il s'agit en fait probablement d'une race de zèbre de Burchell qui a disparu, mais cela n'est pas sûr. Il n'est même pas certain qu'il s'agisse d'un zèbre des plaines!

Pour être plus clair, voici les différentes sortes de zèbres des plaines :

  • l'espèce zèbre des plaines, également appelé zèbre commun, ou zèbre de Burchell (nom scientifique : Equus quagga, autrefois Equus burchellii, dont il existe six sous-espèces connues :
    • le zèbre de Burchell, (Equus quagga burchellii, autrefois Equus burchellii burchellii)
      •  ? une sorte de zèbre aujourd'hui disparu, également appelé «  vrai zèbre de Burchell », était peut-être une race de zèbre de Burchell, mais cela n'est pas sûr.
    • le zèbre de Grant (Equus quagga boehmi, autrefois Equus burchellii boehmi)
    • le zèbre de Selous (Equus quagga borensis, autrefois Equus burchellii borensis)
    • le zèbre de Crawshay (Equus quagga crawshayi, autrefois Equus burchellii crawshayi)
    • le zèbre de Chapman (Equus quagga chapmani, autrefois Equus burchellii chapmani)
    • et le quagga, qui a disparu (Equus quagga quagga, autrefois Equus quagga)

Les différentes sous-espèces[modifier | modifier le wikicode]

Le zèbre de Burchell[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : zèbre de Burchell.
À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Le zèbre de Grant[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : zèbre de Grant.
À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Le zèbre de Selous[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : zèbre de Selous.
À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Le zèbre de Chapman[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : zèbre de Chapman.
À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Sous-espèces disparues[modifier | modifier le wikicode]

Le quagga[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : quagga.
Une des dernières photographies d'un quagga vivant, au Zoo de Londres, en 1870. Le dernier quagga est mort en captivité au zoo d'Amsterdam en 1883.

Le quagga était une variété de zèbre, qui vivait en Afrique du Sud, et qui a disparu au XIXème siècle, à cause de la chasse intensive dont il a été victime.

Il était très reconnaissable, pour un zèbre, au point qu'on l'a même longtemps considéré comme une espèce différente, à part : de couleur beige, il ne possédait de rayures que sur l'avant du corps.

Le « vrai » zèbre de Burchell[modifier | modifier le wikicode]

Un « vrai » zèbre de Burchell, photographié vers 1875

Cette variété particulière de zèbre vivait dans une petite région du sud du Botswana, et était reconnaissable par sa croupe presque sans rayures. Elle a depuis disparu, on ne sait pas trop comment.

Certains scientifiques pensent qu'il s'agit d'une race de zèbre de Burchell, et non pas d'une sous-espèce à part entière. Les scientifiques qui, en 2004, ont étudié les zèbres des plaines, ont conclu qu'il ne s'agissait même pas d'une race à proprement parler, puisqu'on retrouve aujourd'hui des zèbres des de Burchell qui ont des motifs similaires dans leurs rayures : il s'agit simplement d'un motif de coloration particulier, mais qui ne constitue pas pour autant une race à part, et qui n'a pas non plus vraiment disparu, puisqu'on retrouve ces zèbres des Burchell ailleurs en Afrique.

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !