Wyclif

« Wyclif » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

John Wyclif (ou Wicliffe), est un réformateur religieux anglais du XIVe siècle. Il est né vers 1320 et est mort en 1384. Il condamne la plupart des idées de l'Église catholique de son époque. Ses idées se propagent en profitant des troubles causés dans la chrétienté catholique par le Grand schisme d'Occident.

Théologien catholique, professeur à l'université d'Oxford, Wyclif attaque le clergé catholique. Il affirme que le roi peut s'emparer des biens des l'Église catholique si le clergé en fait un mauvais usage.

Il proclame que toute personne instruite, donc capable de lire la Bible, n'a pas besoin de l'intermédiaire du clergé pour interpréter le message divin.

Il nie la doctrine catholique de la transsubstantiation qui affirme que le Christ est réellement présent dans l'Eucharistie.

Il condamne la pratique des indulgences qui est alors répandue dans l'Église catholique.

Il commence à traduire la Bible en anglais et forme de nombreux disciples : les lollards. Ceux-ci vont prêcher parmi la population pendant une dizaine d'années. Mais, vers 1390, avec l'arrivée au pouvoir du roi Henri IV de Lancastre qui a besoin du clergé catholique pour consolider son trône, les persécutions commencent ; elles se poursuivront jusque vers 1420.

Les idées de Wyclif ont été condamnées comme hérétiques par le concile catholique de Constance en 1414-1415. Wyclif qui a fortement inspiré le réformateur tchèque Jean Hus peut être considéré comme un des précurseurs de la réforme protestante du XVIe siècle

Portail du Royaume-Uni —  Tout sur l'Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord !