Eucharistie

« Eucharistie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une représentation de la Cène

L'eucharistie est un sacrement chrétien. Le mot désigne à la fois l'action de recevoir et consommer l'hostie consacrée par le prêtre (la communion), mais aussi les hosties elles-mêmes. Le mot peut également nommer la cérémonie de consécration (la messe) et l'action de grâce, après la communion, afin de remercier Dieu.

La célébration de l'eucharistie est liée à un passage du Nouveau testament, scène qui a lieu le Jeudi saint, quand Jésus célèbre la Cène qui est son dernier repas avec les apôtres. Il y présente le pain et le vin comme son corps et son sang, qui assureront la vie éternelle à ceux qui les absorberont. Il demande à ses amis de renouveler ses gestes par la suite en souvenir de lui.

Au cours de la cérémonie de la messe ou du culte, le prêtre consacre le pain et le vin. Pour le chrétien ils deviennent alors le corps et le sang du Christ.

Transsubstantiation[modifier | modifier le wikicode]

Cependant les différentes confessions chrétiennes ne sont pas d'accord sur la signification de l'eucharistie. Pour les catholiques, le pain et le vin, grâce au miracle de la consécration de la messe, sont « réellement, vraiment et substantiellement » transformés ou convertis en corps et sang du Christ, tout en conservant leurs caractéristiques physiques ou espèces (texture, goût, odeur : les apparences) initiales. Pour les catholiques le Christ est réellement présent dans les espèces consacrées. C'est la doctrine de la transsubstantiation. Les chrétiens orthodoxes ont une doctrine assez proche de celle des catholiques. Il en est de même pour les maronites et les arméniens catholiques.

Consubstantiation[modifier | modifier le wikicode]

Les luthériens refusent la transsubstantiation. Ils sont partisans de la consubstantiation. Pour eux le pain et le vin conservent leurs substances propres (ils sont et restent du pain et du vin) mais coexistent avec les substances du corps et du sang du Christ. Le corps et le sang de Jésus Christ sont objectivement présents « dans, sous et avec la forme » du pain et du vin.

Certains protestants sous l'influence d'Ulrich Zwingli refusent aussi bien la transsubstantiation catholique que la consubstantiation luthérienne. Ils affirment que la cérémonie de la Cène est la commémoration par l'assemblée des fidèles, du dernier repas de Jésus et de ses apôtres. Ils affirment que le Christ n'est pas corporellement présent dans le pain et le vin au moment de la communion mais qu'il est présent dans le cœur, l'esprit et la vie des fidèles assistants à la cérémonie du culte.

Présence spirituelle[modifier | modifier le wikicode]

Pour les calvinistes le pain et le vin nourrissent le corps du communiant tandis que le corps du Christ nourrit spirituellement son âme. Il en est de même pour les presbytériens.

Les anglicans sont partagés sur la doctrine de l'eucharistie. Certains sont proches des catholiques d'autres des luthériens.

Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.