Circle-icons-present.svg
Circle-icons-present.svg

À propos de Vikidia  • le Livre d'or
En 12 ans, Vikidia est devenue la plus grande encyclopédie pour enfants jamais rédigée. Vikidia, c'est plus de 27 000 articles en français écrits pour les enfants, des versions dans d'autres langues et de nombreux messages sur le Livre d'or. Aujourd'hui, Vikidia est une ressource pour des centaines de milliers de lecteurs chaque mois.
Gratuite, sans aucune publicité et gérée par une association loi de 1901, Vikidia ne vit que par des dons et des bénévoles. Vikidia a besoin de financements pour ses serveurs.
Aujourd'hui, Vikidia a besoin de vous pour poursuivre et développer sa mission. Donnez 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée.
Tous les lecteurs de Vikidia, petits et grands, présents et futurs, vous remercient pour votre générosité !

Un cadeau de Noël à des milliers d'enfants : faites un don à Vikidia !

Vikidia:Le Savant/2017 27

Aller à : navigation, rechercher

Sujet de la question vikidia[modifier | modifier le wikicode]

Question posée par 86.204.215.89 (discussion) le 3 juillet 2017 à 11:47 (CEST)

Question : depuis quand exige Vikidia ?

C'est écrit dès le début de cet article : Vikidia:Historique (il y a plus de 3650 jours).--Macassardiscuter 3 juillet 2017 à 11:51 (CEST)

Identité d'une personne (France)[modifier | modifier le wikicode]

Question posée par 89.2.200.181 (discussion) le 7 juillet 2017 à 22:30 (CEST)

Question : comment arrêter le ou les massacres survenus lors de précédents attentats ?

C'est une grande question ! J'ai bien peur de ne pas avoir la réponse, ni personne d'autre, malheureusement... Sans cela, tout cela s'arrêterait ! (enfin, j'espère ! si quelqu'un connaît la solution, et qu'il continue à laisser faire, ce serait grave, tout de même, je trouve... Mort de rire)
Il y a cependant des éléments de réponse ; on peut, bien évidemment, renforcer la sécurité, comme l'ont fait les différents pays, de manières d'ailleurs différentes. Mais il faut voir que la sécurité a un coût (et pas seulement économique, mais aussi social, affectif... Par exemple, les contrôles de sécurité dans les magasins évitent peut-être certains attentats, mais ils font perdre du temps, donc de l'argent, et peut-être des clients... La présence de militaires armés dans les rues peut dissuader les terroristes, mais elle peut aussi les énerver et les pousser à passer à l'action... Il est difficile de prévoir comment les gens vont réagir à quelque chose.), et aucune sécurité ne sera jamais parfaite, c'est-à-dire infaillible. On peut également renforcer l'action militaire contre les organisations qui déclenchent, à distance, ces attentats : il faut savoir qu'il y a actuellement, en Iraq et en Syrie, une guerre de position entre l'armée de l’État Islamique, et plusieurs pays, dont la France, mais aussi (c'est important de le préciser) l'Iraq et la Syrie eux-mêmes : si des territoires de ces deux pays sont occupés par l’État Islamique, et si de nombreux habitants de ces deux pays ont rejoint l'organisation, ce n'est pas le cas des pays en entier, dont les gouvernements combattent ce terrorisme. Seulement, tous les gouvernements n'ont pas les mêmes moyens pour défendre leur territoire : des pays comme la France, ou les États-Unis, qui ne connaissent pas de combats directement sur leurs sols, se sentent également concernés et envoient leurs propres moyens (troupes, matériels, aides...) en renfort. Enfin, et c'est sans doute le plus important (car même lorsque l’État Islamique sera finalement vaincu, certaines de ses idées pourraient survivre et être reprises par d'autres...), il est important de comprendre comment et pourquoi ces attentats ont lieu, et de ne pas se laisser manipuler : il faut savoir que la plupart des auteurs d'attentats n'étaient pas des membres influents ou des responsables de l’État Islamique, mais des personnes, le plus souvent habitant le pays où l'attentat est commis, recrutées et manipulées par l’État Islamique. L’État Islamique est un régime de terreur, qui se réclame le droit de régner au nom de l'Islam ; c'est une double stratégie : en se revendiquant de l'Islam, ils affirment ainsi leur légitimité sur les musulmans. Mais pas seulement : en se revendiquant de l'Islam, ils véhicule l'idée que l'Islam commet des meurtres, des attentats, et d'autres atrocités, ce qui conduit à la haine de l'Islam (par les non-musulmans). Les non-musulmans, ne prenant pas la peine de comprendre ce que sont l’État Islamique et l'Islam, croient que l'Islam est violent, et le rejettent. Les musulmans, victimes de ce rejet, et de cette haine de l'Islam, cherchent alors un moyen de se défendre, ou de se venger, des non-musulmans qui les haïssent : et c'est alors qu'intervient l’État Islamique, qui va leur expliquer qu'en tuant un maximum de non-musulmans, ils obtiendront gain de cause, ce qui est évidemment faux, puisque cela ne fait qu'aggraver les choses, et c'est un cercle sans fin.
Que l'on soit d'accord avec lui ou pas, il est important de chercher à comprendre l'autre, sans forcément accepter tout ce que lui accepte : ainsi, que l'on soit Chrétien, Juif, ou simplement agnostique, il est important de connaître un minimum ce qu'est l'Islam, et ce que sont ses idéaux et ses croyances, sans forcément devenir musulman soi-même, bien sûr : ainsi, on comprend rapidement que l'Islam ne veut absolument pas la mort et la violence, et que ceux qui veulent tuer des gens et prendre le pouvoir ne le font pas réellement à cause de leurs croyances en l'Islam. De même, si l'on est musulman, il est important de connaître un minimum l’État Islamique, sans bien sûr y adhérer, pour voir que ce qu'ils prônent n'est pas l'Islam, et que ces gens-là ne cherchent qu'à utiliser l'Islam pour arriver à leurs fins, ce qui est très différent. Le chef de l’État Islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, s'est autoproclamé calife : au Moyen-Âge, le Calife était également appelé « Commandeur des Croyants » : il était le chef de tous les musulmans (qui ne formaient alors qu'un grand « pays », et tousdevaient lui obéir. Un peu à la manière d'un roi, si ce n'est que les musulmans devaient obéir au Calife non pas parce qu'ils étaient citoyens de son pays, mais parce qu'ils étaient musulmans. Le titre de « Calife » confère donc en quelque sorte un « droit », et une autorité sur les musulmans, qui doivent lui obéir. En se donnant ce titre, al-Baghdadi veut obtenir plus de pouvoir : il veut que les musulmans du monde entier soient obligés de lui obéir, et , quand aux non-musulmans, il veut les tuer, de sortes qu'il n'y en ait plus, et donc que tout le monde lui obéisse. Ce n'est donc pas l'Islam qui l'intéresse, c'est le pouvoir. Se réclamant l'héritier du dernier Calife, il revendique son droit au titre, et donc à gouverner le monde. On estime aujourd'hui qu'environ 9 français sur 10 seraient des descendants (très indirects !) de Charlemagne, l'Empereur d'Occident, est-ce que cela veut dire pour autant que, en tant que descendant de Charlemagne, je peux exiger que la moitié de l'Europe m'obéisse aujourd'hui, à moi, et pas à un autre des 63 000 000 de français qui sont dans mon cas ? C'est tout simplement ridicule. Quant à al-Baghdadi, s'il était réellement croyant et musulman, il saurait que, d'après l'Islam, seules trois choses sont importantes et font la renommée d'un homme après sa mort : d'importantes découvertes scientifiques, un fils pieux qui prie pour lui, ou une aumône permanente (par exemple, un don pour financer la construction d'une mosquée...) al-Baghdadi a bien épousé une veuve, mère de deux fils jumeaux, mais celle-ci l'a quitté peu après, et s'est remariée, ses fils étant à présent élevés par leur beau-père, et ne semblent pas spécialement fiers de ses actions... quant à la mosquée, il y a quelques jours, l’État Islamique n'a pas hésité à détruire la mosquée Al-Nouri de Mossoul, ainsi que le minaret d'al-Habda, monuments historiques très anciens d'une grande valeur, et « symboles » même en principes de l’État Islamique (puisque c'était là qu'al-Baghdadi s'était autoproclamé calife...), afin de couvrir leur fuite, en accusant l'armée irakienne, dans l'espoir de gagner sur tous les fronts. Un geste qui montre bien qu'al-Baghdadi ne respecte rien, ni personne, à par lui-même, et qu'il n'est clairement pas un musulman, et que ce qu'il fait, c'est pour lui-même, et non pas au nom de l'Islam qu'il commet toutes ces horreurs.
Lorsque l'on comprend cela, on comprend que, si l'on n'est pas musulman, ce n'est pas aux musulmans qu'il faut en vouloir pour les horreurs commises par l’État Islamique, car ces gens-là ne sont pas vraiment musulmans. On comprend que, si l'on est musulman, et que l'on se sent victime, ce n'est pas l’État Islamique qui peut aider, car ces gens-là ne recherchent pas le bien de l'Islam. En comprenant cela, on évite que de jeunes musulmans se sentent mis à l'écart, et ne décident de rejoindre l’État Islamique, et de commettre des horreurs, simplement parce qu'on les a manipulé et qu'on leur a donné l'impression que cela pourrait être bien de faire ainsi... Je suis triste -Fraf (discussion) 8 juillet 2017 à 19:04 (CEST)