Abou Bakr al-Baghdadi

« Abou Bakr al-Baghdadi » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Abou Bakr al-Baghdadi en 2004.

Abou Bakr al-Baghdadi, né à Falloujah en Irak en 1971, est un djihadiste irakien. C'est un chef de guerre, fondateur du groupe terroriste islamiste Daech.

Il est tué le 27 octobre 2019 lors du Raid de Baricha mené par les États-Unis.

En tant que chef politique et spirituel de l'État islamique, c'est un gourou et un criminel de guerre. Il est également accusé de crime contre l'humanité, l'État islamique étant responsable de massacres de civils, de traite d'êtres humains, et de génocide contre les chrétiens yézidis.

Quand il était encore en vie, il était le troisième terroriste le plus recherché par le gouvernement des États-Unis. Les autorités américaines offrent 10 millions de dollars pour sa capture.

Il se suicide avec ses enfants, pendant que l'armée américaine donne l'assaut contre le bâtiment où il s'est retranché, au cours du raid de Baricha. Sa mort est célébrée par le président américain Donald Trump.

Dans l'islam, l'État islamique et ses membres (dont Abou Bakr al-Baghdadi) ne représentent qu'un courant islamiste salafo-djihadiste ultra radical, très minoritaire. De fait, les membres de l'État islamique considèrent que les musulmans qui ne partagent pas leurs idées extrémistes ne valent rien, tout comme les non-musulmans. C'est pourquoi l'État islamique, tout comme d'autres groupes terroristes islamistes, commettent de nombreux attentats qui font beaucoup de victimes dans les pays musulmans.

Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.
Portail de la criminologie —  Tous les articles sur la criminologie.