Tortue de Pinta

« Tortue de Pinta » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Tortue de Pinta
Georges le solitaire, en 2008
Georges le solitaire, en 2008
Nom(s) commun(s) Tortue de Pinta, Tortue de l'île Pinta, Tortue de l'île Abingdon, Tortue géante d'Abingdon
Nom scientifique Chelonoidis abingdonii
Classification Tortue terrestre
Répartition île de Pinta, aux Galápagos
Longévité Plus de 100 ans
Régime alimentaire Herbivore
Statut UICN EX IUCN 3 1.svg Éteint en 2012
voir modèle • modifier

La tortue de Pinta (nom scientifique : Chelonoidis abingdonii, ou Chelonoidis nigra abingdonii) est l'une des espèces (ou sous-espèces, les scientifiques ne sont pas tous d'accord à ce sujet) de tortue géante des Galápagos, qui est supposée éteinte. Elle vivait sur l'île de Pinta, aux Galápagos.

Cette espèce a été découverte au XIXème siècle. Victime de la chasse excessive, elle a rapidement régressé, et on l'a crue disparue, jusqu'à ce qu'on l'on en découvre un dernier spécimen, un vieux mâle nommé El Solitario Jorge, c'est-à-dire George le solitaire.

Georges le solitaire[modifier | modifier le wikicode]

George était très célèbre, il avait même sa propre émission de télévision ! C'était la dernière tortue de son espèce (même s'il existait d'autres espèces de tortue des Galápagos, ailleurs, sur d'autres îles). Les scientifiques ont tenté de voir si George pourrait se reproduire avec de femelles d'autres espèces. Mais, malgré tous leurs efforts, George n'a pas eu d'enfants. Il est mort le 24 juin 2012, âgé, on pense, de plus de 100 ans, et l'espèce s'est éteinte avec lui.

De possibles survivants ?[modifier | modifier le wikicode]

Des scientifiques ont cru que les tortues des Galápagos de certains zoos pouvaient être des tortues de Pinta ; mais les analyses génétiques ont révélé qu'il s'agissait d'une erreur.

En revanche, on a trouvé des tortues au nord de l'île Isabella, sur les pentes du volcan Wolf. Les analyses génétiques ont montré qu'il s'agissait d'hybrides de tortues de Pinta et d'autres tortues. Ce sont des hybrides de première génération, ce qui veut dire que leurs parents étaient de vraies tortues de Pinta, et pas d'autres hybrides.

Autrefois, l'île Isabella, qui est la plus grande des îles Galápagos, servait de base aux baleiniers et aux pirates. Ils y amenaient des tortues qu'ils avaient chassées sur d'autres îles, dont des tortues de Pinta, apparemment. Certaines de ces tortues se sont reproduites, et se sont dispersées sur l'île Isabella, et notamment sur le volcan Wolf.

Compte tenu de l'âge des hybrides que l'on a retrouvé, on pense qu'il est possible que leurs parents soient encore en vie, ce qui voudrait dire qu'il pourrait exister d'autres tortues de Pinta que George, qui vivraient sur l'île Isabella

Article mis en lumière la semaine du 14 mars 2016.
Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !