Théophile Gautier

« Théophile Gautier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Théophile Gautier en 1839.
Portrait de Théophile Gautier par Théodore Chassériau (Musée du Louvre).

Théophile Gautier, né le 30 août 1811 à Tarbes et mort le 23 octobre 1872 à Neuilly-sur-Seine (à l'âge de 61 ans), est un poète, peintre, écrivain et critique d'art français.

Il est notamment l'auteur du recueil de poèmes Émaux et camées (1852), et des romans Le Roman de la momie (1858) et Le Capitaine Fracasse (1863), son œuvre la plus connue.

Il est le contemporain des écrivains Victor Hugo, Honoré de Balzac (dont il a écrit la biographie en 1859), Gustave Flaubert et Prosper Mérimée.

Sa formule de l'art pour l'art a été reprise par les poètes du Parnasse contemporain.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

La famille de Théophile Gautier était aisée et lettrée.

En 1822, il part à Paris pour commencer ses études. En 1829, il fait la connaissance de Victor Hugo, qui l’apprécie et le respecte beaucoup.

En 1830, Gautier s’intéresse à la peinture et à la poésie et publie ses Poésies pendant la même année. En février 1830, avec Gérard de Nerval, il est un des principaux acteurs de la bataille d'Hernani qui, en défendant la pièce dramatique de Victor Hugo, provoque un scandale théâtral. Mais en 1830 lors de la révolution de Juillet, il est contraint de gagner sa vie après la faillite de son père.

En 1836, Théophile Gautier devient journaliste pour la revue « La Presse ». Il écrit plus de 1200 articles et travaille sans relâche, comme un forçat.

Grand voyageur, il a visité la Belgique, l’Espagne, l’Angleterre, l’Algérie, l’Italie, Constantinople et la Russie. Il s’est inspiré de ses nombreux voyages pour écrire des nouvelles, des poèmes et des récits de voyages.

Théophile Gautier est un auteur très complet passionné par les arts. Il a écrit des romans, des nouvelles, des essais, des poèmes, des pièces de théâtre, des ballets, des récits de voyages ainsi que des critiques musicales, dramatiques, littéraires et artistiques. Mais il a également été artiste peintre et dessinateur.

Œuvre[modifier | modifier le wikicode]

La pluie au bassin fait des bulles, sur un vase de Gallé, 1904
Représentation de Giselle à l'opéra de Paris en 1867

Théophile Gautier s’illustre dans les genres :

  • poétique : La Comédie de la Mort (1838), Emaux et camées (1872)...
  • épistolaire : Mademoiselle de Maupin (1835)...
  • théâtral : Une larme du diable (1839)...
  • narratif : La Cafetière (1831), Omphale (1834), Le Chevalier Double (1840), Le Roman de la Momie (1858), Le Capitaine Fracasse (1863)...
  • Il a participé à l'écriture du livret de Giselle (1841), le premier ballet romantique.
  • Nombreuses œuvres du domaine public en libre téléchargement sur Wikisource : s:Théophile Gautier

Un poème[modifier | modifier le wikicode]

« Au printemps »

Regardez les branches,
Comme elles sont blanches.
Il neige des fleurs
riants dans la pluie,
Le soleil essuie
Les saules en pleur,
Et le ciel reflète
Dans la violette
Ses pures couleurs.
La mouche ouvre l'aile,
Et la demoiselle
Aux prunelles d'or,
Au corset de guêpe,
Dépliant son crêpe,
A repris l'essor.
L'eau gaîment babille
Le goujon frétille :
Un printemps encore.

Portail de la littérature —  Tous les articles sur les écrivains, les poètes, les romans, les bandes dessinées...