Temples d'Abou Simbel

« Temples d'Abou Simbel » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Façade du grand temple d'Abou Simbel, avec les colosses assis de Ramsès II.

Les deux temples d'Abou Simbel ont été construits par le pharaon Ramsès II (-1304 / -1213, XIXe dynastie) sur la rive gauche du Nil, en Haute-Égypte.

Le grand temple, taillé dans la roche, est voué au culte d'Amon, de , de Ptah et de Ramsès II déifié. Sa façade est composée de quatre statues colossales de Ramsès II assis. Elle est orientée au soleil levant, afin que les rayons lumineux éclairent successivement les bas-reliefs situés à l'intérieur du temple. Le temple comprend une salle hypostyle, dix chambres latérales, une entrée où il y a huit statues d'Osiris en forme de piliers.

Le petit temple, lui aussi taillé dans la roche, est voué au culte de la reine Néfertari déifiée sous les traits d'Hathor. Sa façade montre six statues colossales de Ramsès II et de Néfertari.

Dans les années 1960, lors de la construction du haut barrage d'Assouan par le président égyptien Gamal Abdel Nasser, l'UNESCO entreprend de sauver ces deux monuments majeurs du patrimoine mondial de la montée des eaux du lac Nasser.

Les deux temples ont donc été démontés entièrement et reconstruits au bord du lac, sur une colline artificielle, 60 m plus haut que le niveau d'origine. Les travaux on duré de 1966 à 1972.


Portail de l’Égypte ancienne —  Tous les articles sur l’Égypte ancienne.

22° 20′ 00″ N 31° 37′ 00″ E / 22.3333, 31.6166