Assouan

« Assouan » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

24° 05′ 10″ N 32° 53′ 31″ E / 24.086111, 32.891944

Assouan, le Nil, les îles. À gauche et à droite, à perte de vue, le Sahara.

Assouan, appelée Syène par les anciens Grecs, est une grande ville de Haute-Égypte, sur la rive droite du Nil. De nos jours, Assouan compte près de 250 000 habitants. La ville se situe géographiquement au sud de l'Égypte, à environ 843 km du Caire.

Assouan s'étend au niveau de la première cataracte du Nil, qui en compte six : ce sont des rapides qui rendent la navigation difficile, sans l'empêcher complètement.

Selon le découpage administratif de l'Ancienne Égypte, Assouan se trouve dans le premier nome (circonscription administrative), appelé aussi le nome du « Pays de l'arc ». En égyptien ancien, le nom de la ville était Souenet, qui signifie « commerce ».

Économie[modifier | modifier le wikicode]

L'obélisque inachevé d'Assouan n'a jamais été extrait de sa carrière.

Assouan tire du Nil ses principales richesses : une terre fertile, grâce aux sédiments déposés par le fleuve lors de ses crues, et une activité de pêche développée encore grâce au Nil, très poissonneux. La situation géographique en faisait un lieu propice aux échanges commerciaux. De nos jours, les bienfaits et l'écologie du fleuve se trouvent fortement perturbés par la présence du haut barrage d'Assouan.

Toutes les richesses d'Assouan ne tenaient pas au seul Nil. Dès l'Antiquité, l'exploitation des carrières de granite contribua au développement et à l'activité de la ville, le Nil restant l'axe de transport obligé. Les anciennes carrières et l'obélisque inachevé sont la trace bien visible de cette ancienne activité industrielle.

Aujourd'hui, le tourisme est l'une des principales sources de richesse de la ville. De nombreux voyageurs transitent chaque jour par l'aéroport d'Assouan, attirés par les croisières sur le fleuve ou sur le lac Nasser, ou bien par la visite des vestiges de Louxor, situés plus au nord. C'est aussi d'Assouan que partent les nombreux avions qui font la navette vers le site archéologique d'Abou Simbel.

Les deux barrages[modifier | modifier le wikicode]

Haut barrage d'Assouan : lac Nasser à droite, 1re cataracte et ville d'Assouan à gauche

De nos jours, le site d'Assouan est surtout connu pour ses barrages qui régularisent le fleuve tout en produisant l'électricité dont le pays a besoin.

Le premier barrage fut construit par les Anglais en 1908. Ce barrage relativement modeste existe toujours. Il est situé juste au bas de la cataracte.

Le second, appelé « haut barrage d'Assouan », est situé en amont de la cataracte. Cet ouvrage gigantesque, voulu et entrepris par le président Nasser, inauguré en 1971 par le président Sadate, a créé une immense retenue d'eau : le lac Nasser, qui s'étend jusqu'au Soudan.

Les îles[modifier | modifier le wikicode]

Deux îles se trouvent situées au milieu du Nil au niveau d'Assouan, l'île d'Éléphantine, avec ses vestiges antiques et son village nubien, et l'île Kitchener, vaste jardin botanique.

Temple d'Isis, à Philae.

Plus en amont, au pied du haut barrage, l'île de Philae, qui porte un grand sanctuaire d'Isis, fut submergée par les eaux du fleuve. L'ensemble des temples de Philae a donc, été démonté et reconstitué, sous l'égide de l'Unesco, sur l'île d'Aguilkia, 300 m plus au nord, remodelée pour la circonstance.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Île de Philae.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Assouan de Wikipédia.
Article mis en lumière la semaine du 27 juin 2011.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'Égypte —  Tous les articles sur l'Égypte contemporaine.