« Râ » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis )
Aller à : navigation, rechercher
Rê ou Râ, dieu du Soleil, à bord de sa barque.

, que l'on appelle aussi ou , est, dans la mythologie égyptienne, le dieu du soleil, un des plus anciens dieux égyptiens. Il est représenté comme un homme à tête de faucon, coiffé du disque solaire.

Les Égyptiens croyaient que le soleil, qu'ils voyaient briller au dessus de leurs têtes, était en fait l'œil du dieu Râ qui les regardait.

Le faucon et l'abeille, sont ses animaux sacrés. Il était vénéré à Héliopolis.

Le culte de Rê devient important à partir de la Ve dynastie

Mythologie[modifier | modifier le wikicode]

Naissance et création du monde[modifier | modifier le wikicode]

Dans la mythologie égyptienne, au début des temps, le monde n'existait pas. Il n'y avait qu'une étendue vide, appelée Noun, l'océan primordial, qui était sombre et froid.

C'est là qu'une île apparut. Sur cette île, poussait un lotus. Quand le lotus fut mûr, il s'ouvrit, révélant son contenu : le dieu Râ, qui avait grandit à l'intérieur.

Quand Râ apparut, il éclaira et réchauffa le monde, qui cessa d'être sombre et froid.

La course du soleil dans le ciel[modifier | modifier le wikicode]

Tous les jours, le soleil se lève et parcourt le ciel : les Égyptiens croyaient que Râ effectuait ce voyage à bord d'une barque magique, volant dans les cieux.

Râ parcourait ainsi chaque jour le ciel pour éclairer et réchauffer le monde. Mais parvenu au bout de son voyage, Nout, la déesse du ciel, l'avalait, et ne le recrachait que le lendemain. Ainsi arrivait la nuit.

Durant tout le temps que dure la nuit, Râ sur sa barque parcourt des étendues sombres, où le guette son ennemi, le gigantesque serpent Apophis. Chaque nuit, ce monstrueux serpent affronte Râ, et tente de faire chavirer la barque où voyage le dieu. S'il y parvient, le jour ne se lèvera pas le matin suivant, et ce seront les ténèbres éternelles.

Heureusement, Seth, dieu du désert, de la foudre et de l'orage, voyage avec Râ. Dans la nuit, il foudroie le serpent Apophis. Une fois celui-ci vaincu, la barque peut reprendre son trajet et le soleil se lever le matin.

Les Égyptiens croyaient, quand il y avait une éclipse de soleil, que c'était la faute du serpent Apophis, qui attaquait Râ, et tentait de dévorer le disque du soleil.

La colère de Râ[modifier | modifier le wikicode]

Une légende raconte qu'un jour, les hommes cessèrent de prier les dieux. Ceux-ci en eurent assez, et ils allèrent trouver Râ, le puissant d'entre eux, pour leur donner une leçon. Râ choisit de donner à son œil la forme de la déesse Sekhmet, une lionne furieuse. Sekhmet est la déesse du désert, de la guerre, de la violence, de la mort et de la maladie. Envoyée sur terre par Râ, elle commença à massacrer les hommes en masse.

Vint le moment où les hommes se repentirent, et se remirent à prier les dieux, pour qu'ils les épargnent. Les dieux rappelèrent donc Sekhmet, mais celle-ci, folle furieuse, ne les écouta pas, et continua de massacrer comme bon lui semblait. Le dieu Thot eut alors l'idée d'un stratagème : il demanda aux hommes de sacrifier un grand nombre de bœufs, et de mélanger leur sang avec du jus de grenade et du vin : le liquide ainsi obtenu était bien rouge, et avait l'apparence du sang. Les hommes en répandirent partout, si bien que Sekhmet, se retrouva pataugeant jusqu'à mi-cheville dans ce qu'elle croyait être le sang de ses victimes. Intriguée, elle but, et, en raison du vin, ne tarda pas à s'endormir. À son réveil, Sekhmet était calmée, et elle repartit vers le désert, d'où elle était venue. Mais Sekhmet n'est pas vaincue, et les Égyptiens croient que Râ pourrait bien la rappeler un jour, s'il avait besoin d'elle.

Pour les scientifiques, cette histoire pourrait bien raconter, de manière très romancée, une grande sécheresse, accompagnée d'épisodes de famines, d'épidémies, et de nombreux morts. Elle montre que les Égyptiens savaient que le soleil pouvait être très bénéfique, mais aussi très dangereux.

Les dieux du soleil[modifier | modifier le wikicode]

Le soleil est tellement important pour les Égyptiens, que plusieurs dieux le représentent. Râ est le plus important d'entre eux, et les autres sont parfois considérés comme des avatars, c'est-à-dire des apparences particulières du dieu :

  • Khepri : représenté par un scarabée, c'est le dieu du soleil levant (les Égyptiens avaient parce que le scarabée bousier poussait une grosse boule de fumier devant lui, et ils imaginaient que Khepri, scarabée géant, poussait de la même façon le soleil)
  • Sekhmet : déesse lionne, représentant la fureur du soleil, la canicule, les sécheresse, les épidémies...
  • Amon est un des dieux les plus importants de l'Égypte antique : représenté par un bélier, c'est le dieu de l'agriculture. À la fin de l'empire égyptien, il a été associé à Râ, et adoré sous le nom d'Amon-Râ.


Les divinités égyptiennes

Ammout - Amon - AnubisApis - Apophis - Aton - Atoum - Bastet - Bès- Geb - Hathor - Horus - Hâpy - Isis - Khnoum - Khonsou - Maât - Min - Mout - Nekhbet - Nephtys;
Noun - Nout - Osiris - Ouadjet - Ptah - - SatisSceptre Ouas - Sekhmet - Sérapis - SethShedShouSobekSokaris - Sothis - Tefnout - Thot - Thouéris - Uræus

Portail de l’Égypte ancienne —  Tous les articles sur l’Égypte ancienne.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...