Poisson-clown

« Poisson-clown » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Poisson-clown
Un poisson-clown épineux, de l'espèce Premnas biaculeatus
Un poisson-clown épineux, de l'espèce Premnas biaculeatus
Nom(s) commun(s) Poissons-clown
Nom scientifique Amphiprioninae
Classification famille des Pomacentridés
Répartition Toutes les mers et les océans, dans les zones tropicales
Milieu de vie Récifs
Taille Une dizaine de cm
Longévité jusque 30 ans en aquarium pour le poisson-clown du Pacifique (Amphiprion percula)
Un couple de poissons-clowns Amphiprion ocellaris
Un couple de poissons-clowns Amphiprion ocellaris
voir modèle • modifier

Les poissons-clowns forment une sous-famille (Amphiprioninae) et de la famille des Pomacentridés. Il en existe une trentaine d'espèces. Les poissons-clowns doivent leur nom à leurs couleurs vives et bariolées : ils sont de couleur orange et certaines espèces ont des bandes blanches, ou noires. La femelle est plus grosse que le mâle.

La plupart des poissons-clowns vivent en symbiose avec certaines anémones de mer : ils sont totalement immunisés au venin de l'anémone et vivent en sécurité, parmi ses tentacules. En échange, le poisson clown protège et nettoie son anémone des restes de ses repas et des parasites.

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Les poissons-clowns sont carnivores et se nourrissent de petites proies vivant dans le plancton, comme des petits crustacés, par exemple.

Les poissons-clowns vivent en couple : le mâle et la femelle choisissent un endroit à l'abri, pour pondre leurs œufs, puis les défendent contre les prédateurs jusqu'à l'éclosion des larves. Les larves vivent dans le plancton : pendant longtemps, on a pensé que les larves de poissons-clowns étaient transportées par les courants sur de longues distances, ce qui expliquait qu'on en trouve un peu partout, dans les régions tropicales. On a découvert depuis que les larves sont capables de reconnaître, à l'odeur, le lieu où elles sont nées, et reviennent s'y installer en grandissant.

Poissons-clowns et anémones de mer[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des poissons-clowns sauvages vivent toujours dans les tentacules d'une anémone de mer ; ce n'est pas toujours la même : cela dépend des espèces de poissons-clowns, et aussi des espèces d'anémones de mer. Certains poissons-clowns ne vivent qu'avec une seule espèce d'anémone de mer, d'autres, avec plusieurs, et l'inverse est vrai pour les anémones : ainsi, le poisson-clown épineux (Premnas biaculeatus) ne vit qu'avec l'anémone-bulle, alors que le poisson-clown de Clark (Amphiprion clarkii) peut vivre avec 10 espèces d'anémones différentes, comme l'anémone cuir, l'anémone magnifique ou l'anémone carpette.

Les scientifiques connaissent depuis très longtemps l'existence de la symbiose entre le poisson-clown et l'anémone de mer : le poisson-clown est immunisé contre le venin de l'anémone, et se réfugie dans ses tentacules, où il est à l'abri de ses prédateurs. Pourtant, on ne sait toujours pas avec précision comment le poisson-clown est immunisé à l'anémone de mer, ni ce que cela apporte à l'anémone.

Les scientifiques pensent que le poisson-clown est peut-être couvert d'une sorte de mucus, qui permet à l'anémone de mer de le reconnaître, afin qu'elle ne le pique pas. Cela n'explique pas pourquoi l'anémone ne le pique pas : elle doit avoir un intérêt à protéger le poisson-clown, mais lequel? On a découvert que les poissons-clowns pouvaient défendre leur anémone contre les poissons-papillons ; en aquarium, on a observé que certains poissons-clowns nourrissent leur anémone de mer, mais on ne sait pas si cela se passe ainsi dans la nature. C'est peut-être un ensemble de plusieurs choses qui font que les anémones de mer ont besoin des poissons-clowns, et font en sorte de les reconnaître pour ne pas les piquer!

En aquarium[modifier | modifier le wikicode]

Les différentes espèces de poissons-clown, et notamment le poisson-clown ocellé, sont très appréciés en aquarium. On les rencontre tellement souvent que beaucoup de gens pensent qu'il s'agit d'une espèce très résistante, que l'on peut élever facilement dans un petit aquarium, mais ce n'est pas la réalité.

Les poissons-clowns sont pêchés un peu partout dans le monde pour être revendus pour les aquariums. Pour certaines espèces de poissons-clowns, on peut également réaliser l'élevage, mais celui-ci est difficile, et, surtout, ne produit pas assez de jeunes poissons-clowns pour satisfaire la demande.

A la suite du film Le Monde de Némo, de nombreuses personnes ont voulu posséder un poisson-clown, ce qui a provoqué une augmentation de la pêche de cet animal, et provoque sa disparition progressive de son milieu naturel. De plus, beaucoup de gens qui achètent un poisson-clown ne savent pas s'en occuper, ou ne veulent pas dépenser d'argent pour acheter ce qui est nécessaire pour l'élever, et les poissons en souffrent, et, bien souvent, en meurent.

En effet, le poisson-clown est un poisson d'eau de mer, il a donc besoin d'un aquarium d'eau de mer, dont le fonctionnement est plus compliqué que celui d'un aquarium d'eau douce. De plus, plus un aquarium est grand, et mieux il fonctionnera, c'est la raison pour laquelle il est très difficile de faire un aquarium d'eau de mer de moins de 600 L, même si certains spécialistes y parviennent très bien : il vaut mieux éviter de faire des aquariums d'eau de mer trop petit si on ne s'y connaît pas bien, on risque de faire des erreurs et de faire du mal aux animaux. Un aquarium d'eau de mer nécessite du matériel sophistiqué pour fonctionner correctement : pompes, écumeur, éclairage... et coûte donc très cher. Un poisson-clown coûte en général entre 15 et 50€ (selon l'espèce, et la taille), mais équiper un aquarium d'eau de mer complet revient souvent à plus de 1 000€. Beaucoup de personnes refusent de dépenser une telle somme, et achètent quand même le poisson-clown, mais pour l'élever dans un aquarium trop petit, ou mal équipé, voire dans un bocal! Bien souvent, le poisson-clown finit par en mourir.

Il faut donc éviter d'acheter des poissons-clowns si l'on est pas prêt à s'en occuper correctement, et à se procurer le matériel nécessaire pour que l'aquarium fonctionne. En revanche, si l'on a déjà un aquarium d'eau de mer à la maison, on peut tout à fait y mettre des poissons-clowns, car il s'agit d'un des poissons d'eau de mer les plus faciles à élever.

On ne met en général qu'un seul couple de poissons-clowns dans un aquarium, car ce sont des poissons territoriaux : ils se choisissent une place dans l'aquarium, et la défendent jalousement contre les autres poissons. La plupart des poissons-clowns vivent avec une anémone de mer. Dans la nature, une espèce de poisson-clown ne vit en général qu'avec quelques espèces d'anémones de mer, mais, en aquarium, certains poissons clowns s'adaptent bien avec des anémones de mer qui ne viennent pas du tout du même endroit... Cependant, toutes les anémones de mer ne conviennent pas au poisson-clown, il faut bien se renseigner avant de les acheter!

Dans la culture[modifier | modifier le wikicode]

  • Nemo, et son père Marin, sont deux poissons-clowns du Pacifique (Amphiprion percula), héros du film Le Monde de Nemo, de Pixar. Marin nous apprend notamment que « contrairement à ce que l'on raconte, les poissons-clowns ne sont pas spécialement drôles »

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !