Paracérathère

« Paracérathère » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Paracérathère
Nom(s) commun(s) Paracérathère
Nom scientifique Paraceratherium (plusieurs espèces)
Classification Mammifère hyracodonte (famille de rhinocéros disparus, cousins des rhinocéros actuels)
Restes fossiles nombreux squelettes incomplets
Âge il y a 34 à 23 millions d'années
Période à l'Oligocène
Distribution Eurasie, de la Chine à l'Europe centrale
voir modèle • modifier

Le paracérathère (nom scientifique : Paraceratherium), est un mammifère préhistorique, cousin des rhinocéros qui a disparu. Il en a existé plusieurs espèces différentes, qui ont vécu à l'Oligocène, il y a de 34 à 23 millions d'années. Certaines de ces espèces ont parfois été décrites sous un autre nom, comme des genres à part, comme l'indricothère (Indricotherium), ou le baluchithère (Baluchiterium), mais on considère aujourd'hui qu'il s'agit d'autres espèces de paracérathère.

Même si cela n'est pas certain, du fait que les fossiles ne sont pas toujours complets, certaines espèces de paracérathère sont probablement les plus gros mammifères terrestres jamais découverts, bien plus gros que l'éléphant d'Afrique, le rhinocéros blanc, ou l'hippopotame, et plus gros mêmes que le mammouth des steppes ou le deinothérium.

Description et mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Le paracérathère ressemblait un peu à un rhinocéros, sans corne, mais beaucoup plus gracile : il avait des pattes plus longues et plus fines que son cousin, ainsi qu'un cou également plus élancé. Il était également beaucoup plus gros, et, bien sûr, beaucoup plus haut : selon les calculs, il devait peser environ 11 tonnes en moyennes, et jusqu'à 15 ou peut-être même 20 tonnes au maximum, pour une longueur au garrot de 5m25. A titre de comparaison, le plus grand rhinocéros actuel, le rhinocéros blanc, mesure 1m70 à 1m80 de hauteur au garrot, pour un poids de 1.7 tonnes en moyenne, et 2.3 pour le mâle, tandis que le plus grand mammifère terrestre actuel, l'éléphant d'Afrique, mesure lui jusqu'à 3.3m de hauteur au garrot, et pèse jusqu'à 5.5 tonnes, pour les mâles.

Les fossiles de crânes du paracérathère montrent que, d'après ses dents, c'était un animal herbivore, qui se nourrissait de feuilles. Il présente une petite incision le long du nez, qui montre qu'il avait sûrement une longue lèvre mobile, comme celle du rhinocéros noir actuel, ou peut-être même une petite trompe...

Le rhinocéros noir actuel possède une grande lèvre mobile, et s'en sert pour brouter les feuilles des buissons. Le paracérathère avait probablement une lèvre similaire, mais, compte tenu de sa taille, il devait lui s'en servir pour brouter les feuilles des arbres.

On pense qu'il devait vivre un peu à la manière du rhinocéros noir, auquel il ressemblait beaucoup. Contrairement au rhinocéros blanc, qui broute l'herbe, le rhinocéros noir utilise sa lèvre pointue et très mobile pour attraper les feuilles des buissons. Le paracérathère devait, lui aussi, se nourrir de cette façon, si ce n'est qu'il était beaucoup plus grand, et surtout plus haut que le rhinocéros noir (qui ne mesure « que » 1m40 à 1m80 de haut...), et qu'il devait donc plutôt brouter les feuilles des arbres, à la manière des girafes actuelles.

Classification[modifier | modifier le wikicode]

Tous les rhinocéros actuels sont classés dans une même famille, la famille des rhinocérotidés ; toutefois, il a existé d'autres rhinocéros, cousins des rhinocéros actuels, que l'on classe dans une famille à part : la famille des hyracodontes ; c'est le cas du paracérathère, et de quelques autres espèces.

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !