Olympe de Gouges

« Olympe de Gouges » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Olympe de Gouges

Marie Gouze, dite Marie-Olympe de Gouges, née à Montauban le 7 mai 1748 et morte guillotinée à Paris le 3 novembre 1793, était une femme de lettres, devenue femme politique et polémiste. Elle est considérée comme une des pionnières du féminisme.

Après s'être mariée (elle donne naissance à un garçon, Pierre, en 1766), Olympe de Gouges arrive à Paris et y découvre l'art du théâtre. Elle développe son activité lors de la Révolution française qui agite la France de l'époque. Après l'adoption de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (26 août 1789) par l'Assemblée nationale, elle estime que les femmes ont, elles, aussi droit à une déclaration. Elle écrit alors la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en 1791.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Olympe de Gouges défend la cause des Noirs et demande l'égalité des sexes, mais ses engagements vont encore plus loin. Elle s'oppose à l'esclavage, à la peine de mort. Elle défend la non-violence, les orphelins et les droits des mères célibataires. Elle est l'une des premières à faire des propositions concrètes en faveur de la démocratie.

Auteure de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en septembre 1791, elle a laissé de nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l’esclavage des Noirs.

Elle est devenue emblématique des mouvements pour la libération des femmes, pour l’humanisme en général, et l’importance du rôle qu’elle a joué dans l’histoire des idées a été considérablement ré-estimé et pris en compte dans les milieux universitaires. En 1790, elle proclame « Femme, éveille toi... Reconnais tes droits ».

Condamnée à mort pour avoir été contre les montagnards, elle meurt sur l'échafaud le 3 novembre 1793.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.