Noblesse anglaise de l'Ancien Régime

« Noblesse anglaise de l'Ancien Régime » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une réception dans la haute noblesse anglaise vers 1730. Tableau de William Hogarth

La noblesse anglaise de l'Ancien régime est très différente de celle existant ailleurs en Europe. Seuls les aînés de familles nobles portent le titre et peuvent vivre des revenus de leurs seigneuries. Les cadets doivent chercher fortune ailleurs et travailler, tout en gardant la qualité de noble. Notons qu'actuellement le souverain britannique crée régulièrement des nobles (le plus souvent pour service rendu au pays, en politique, en économie, dans le sport ou la vie artistique).

Avant l'époque révolutionnaire, la noblesse anglaise était peu nombreuse. Environ 20 000 personnes (sur une population d'environ 5 millions d'habitants) étaient nobles.

La noblesse anglaise est très hiérarchisée:

  • au sommet de la hiérarchie, les lords, c'est-à-dire quelques dizaines de familles. On distingue les lords temporels (civils) et les lords ecclésiastiques (certains évêques anglicans). Les lords sont les descendants par les aînés, des chefs guerriers du Moyen Âge ou des personnalités anoblies par les souverains successifs. Les lords siègent de droit et à vie à la chambre des Lords, une des deux chambres du parlement britannique. A l'époque, la chambre des Lords avait un grand rôle politique. Ils fréquentent constamment la Cour royale, source de faveurs et de postes politiques.
  • les baronnets, les knights et les squires forment l'élite des nobles vivant dans leurs manoirs situés dans leurs domaines campagnards qu'ils gèrent bien en mettant en pratique les idées de la révolution agricole
  • la gentry est formée des nobles dont l'influence ne dépasse pas leur paroisse.

Les titres (généralement assortis d'un nom de terre) sont héréditaires. Les titres sont portés par l'aîné de la famille.

Les cadets, sans perdre l'état de gentilhomme (noble) ne peuvent avoir un titre de noblesse et généralement n'ont pas de terre. Ils doivent donc trouver un emploi dans le commerce, l'industrie, les services. Ce phénomène s'est surtout développé depuis le début du XVIIe siècle. Ainsi à Londres au XVIIe siècle un apprenti imprimeur sur 5 est d'origine noble. Ces cadets se marient le plus souvent à des filles de roturiers.

Vikiliens sur les noblesses européennes pendant l'Ancien Régime[modifier | modifier le wikicode]

Portail du Royaume-Uni —  Tout sur l'Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord !