Livre d'or
Livre d'or

Gazettearticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Musée d'Art contemporain de Los Angeles

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Musée d'Art contemporain de Los Angeles
Logo du Musée d'Art contemporain de Los Angeles
Logo du Musée d'Art contemporain de Los Angeles
Type Musée d'art
Début de la construction 1979
Fin de la construction 1983
Emplacement 250 South Grand Avenue
Los Angeles
Californie (États-Unis États-Unis)
Architecte(s) Arata Isozak
Extérieur du musée
Extérieur du musée
voir modèle • modifier

Le musée d'Art contemporain de Los Angeles (ou encore MOCA) est un musée d’art contemporain situé à Los Angeles, en Californie (États-Unis). La succursale principale est située sur Grand Avenue dans Downtown Los Angeles, près du Walt Disney Concert Hall. Les expositions du musée se composent principalement d’art contemporain américain et européen créé après 1940. Depuis la création du musée, la programmation du MOCA a été définie par son approche multidisciplinaire de l’art contemporain.

Construction[modifier | modifier le wikicode]

Lors d’une activité de financement politique en 1979 à Beverly Hills Hotel, le maire de Los Angeles, Tom Bradley, le conseiller municipal Joel Wachs et la philanthrope Marcia Simon Weisman étaient assis à la même table. Tout au long de la soirée, Marcia Simon Weisman a discuté avec passion de la nécessité pour la ville d'avoir un musée d’art contemporain. Le frère de Weisman, Norton Simon, était intervenu afin d'aider financièrement au maintien du musée d’art de Pasadena qui était en difficulté en 1975. Dans les semaines qui ont suivi, un comité consultatif a été créé afin de discuter de la construction du musée et un accord fut trouvé avec des collectionneurs locaux qui s'engagent à délivrer au musée, une partie de leurs collections privées. L'ensemble des collections fournies représentent une valeur allant jusqu’à 6 millions de dollars, le but étant de construire un musée prestigieux"1.

L’année suivante, le tout musée d'art contemporain ouvre ses portes et un conseil d'administration est formé dans le but de réunir les collectionneurs les plus importants de Los Angeles afin de trouver un moyen de recueillir 10 millions de dollars pour un an, de trouver le personnel et nommé un conservateur pour le musée. Des artistes et galeries ont accepté de prêter leurs œuvres pour le musée et des donateurs ont offert de l'argent, ce qui a permit de construire progressivement le musée comme il est aujourd'hui.

Collections[modifier | modifier le wikicode]

Vue d'ensemble du musée.

La majorité des oeuvres présentes dans le musées, relèvent de dons provenant des plus grands collectionneurs du pays, qui ont accepté de céder leurs collections privées ou une partie2, les dons ont permis de délivrer 6 000 œuvres au musée et dont la majorité provient directement des collections privées des membres du conseil d'administration, qui les ont donné ou vendu à très faible coût3.

Quelques mois après son ouverture en automne 1983, le MOCA a obtenu dès son ouverture une reconnaissance internationale en concluant un accord avec l’un des membres de son conseil d’administration, Giuseppe Panza, qui a accepté de vendre un groupe d’œuvres pour 11 millions de dollars 3. L’achat en 1984 de plusieurs parties de la collection de Giuseppe Panza comprend 80 œuvres phares de l’expressionnisme abstrait et du pop art de Jean Fautrier, Franz Kline, Roy Lichtenstein, Claes Oldenburg, Robert Rauschenberg, Mark Rothko et Antoni Tàpies.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. (en) Barbara Isenberg, A call for cultural passion, Los Angeles Times, 15 décembre 2008.
  2. (en) Patt Morrison, MOCA man, Los Angeles Times, 21 novembre 2009.
  3. 3,0 et 3,1 (en) Mike Boehm, [www.latimes.com/entertainment/arts/culture/la-et-cm-moca-trustee-peter-brant-using-his-art-to-get-business-loans-20120928,0,649316.story MOCA trustee Peter Brant using his art to get business loans], Los Angeles Times, 28 septembre 2012.

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

La Gioconda.jpg Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Portail de la Californie —  Tous les articles concernant la Californie.