Modern jazz

« Modern jazz » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
danse


La danse modern' jazz est un mélange de plusieurs danses comme : le jazz, la danse classique, contemporaine…! Cette danse laisse beaucoup de liberté ! Cette danse jazz est très artistique et rythmique.

Caractéristiques:[modifier | modifier le wikicode]

La danse modern' Jazz est un mélange de plusieurs danses comme : le jazz, la danse classique, contemporaine… Cette danse laisse beaucoup de liberté à l'expression du chorégraphe et du danseur sans pour autant oublier les techniques et les « règles » de la danse. Cette danse joue sur les rythmes les techniques et comme toutes les danses sur les émotions. Elle demande de la souplesse, de la rigueur et de l'énergie. La danse modern' Jazz se caractérise par la coordination et la fluidité des mouvements. Par ailleurs il ne faut pas oublier pour autant les émotions et les sentiments que l'on ressent quand on danse. Il s'agit d'un moyen d’expression comme toutes les danses. On observe que le moder'n Jazz renvoie une image très proche de la danse contemporaine.La danse peut se pratiquer en couple.

Histoire :[modifier | modifier le wikicode]

La danse modern’ Jazz a été créée par Matt Mattox vers les années 1950-1970 en Amérique, puis en 1972 cette danse a été importée en France.

Danseurs et danseuses emblématiques :[modifier | modifier le wikicode]

  • Katherine Dunham : est née dans les années 1910. Elle découvre la danse au lycée. Elle se produit à l'opéra de Chicago en 1934 comme soliste sur un ballet qu'elle a chorégraphié en 1933 sur un thème martiniquais, La Guiablesse.
  • Talley Beatty: 1918-1995 : né en Louisiane, il grandit à Chicago, commence sa formation auprès de Katherine Dunham dans les années 1930 et se produit dans le ballet La Guiablesse auprès de Katherine Dunham. Pendant plusieurs années, le style de Beatty a été qualifié de jazz par la critique. Ce style se présence comme un mélange de techniques classique, moderne et jazz
  • À partir des années 1940, les grands chorégraphes participent à la danse jazz dans les comédies musicales et lui donne une fonction narrative. Des artiste comme Jack Cole, Bob fosse et Jerome Robbins lui donnent de noblesse.

L’improvisation spontanée fait place à l’occupation de l’espace et à l’expressivité musicale.

Portail de la danse —  Tous les articles concernant la danse.