Massalia

« Massalia » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Plan du port grec de Massalia
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Marseille.

Massalia (aujourd'hui Marseille) au sud de la Gaule, a été fondée vers 600 avant Jésus-Christ par des Grecs venus de Phocée, en lonie. Comme toutes les cités grecques de la Méditerranée, c'est un petit État indépendant.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La fondation de la cité[modifier | modifier le wikicode]

Les Phocéens osèrent avancer jusqu'aux derniers rivages de la Méditerranée et aboutirent dans un golfe gaulois à l'embouchure du Rhône. Séduits par l'agrément des lieux, les chefs de la flotte,thierno et Protis, vont trouver le roi Ségobriges, nommé Nannus, sur le territoire duquel ils pensent fonder une ville, et lui demandent son amitié. Or, ce jour-là, le roi était occupé à préparer les noces de Gyptis, sa fille. Il devait la donner en mariage à celui qu'elle choisirait lors du festin auquel il convia ses hôtes grecs. Au cours de banquet, le roi ordonna à Gyptis de d'offrir de l'eau à celui qu'elle voudrait comme mari. Elle se tourna vers les Grecs et présenta l'eau à Protis. Celui-ci devint donc le gendre du roi et il reçut de son beau-père l'autorisation de fonder une ville.

Extrait remanié, Abrégé des Histoires philippiques IIIe siècle après J.-C.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Vocabulaire de la Grèce antique.

Les Massaliotes et les Gaulois[modifier | modifier le wikicode]

Massalia fut fondée près de l'embouchure du Rhône, dans un golfe retiré. Au début les Gaulois jalousèrent les progrès de la ville et harcelèrent de guerres assidues les Grecs. Mais ces derniers repoussèrent les dangers, obtinrent la victoire sur leurs ennemis, puis créèrent dans les territoires occupés beaucoup de colonies. Sou l'influence des Grecs, les Gaulois abandonnèrent ou adoucirent leur barbarie. Ils apprirent l'usage d'une vie plus raffinée, la culture des champs et à entourer les villes de remparts. Ils s'habituèrent dès lors à vivre sous les lois plutôt que sous les armes, à tailler la vigne et à planter l'olivier ; ce ne fut pas la Grèce qui parut avoir immigré en Gaule, mais la Gaule qui parut transportée en Grèce.

Extrait remanié, abrégé des Histoires philippiques, III e siècle après J.-C.


Épave d'un navire grec, dite Jules Verne (Vle siècle avant J.C)[modifier | modifier le wikicode]

Découverte en 1992, place Jules Verne à Marseille, à proximité de du Vieux-Port, l'épave correspond à un bateau de commerce grec abandonné vers 550 avant J.-C., dans le port du Lacydon. Il mesurait 16 mètres de long et pouvait transporter 11 tonnes de marchandises.


Construction de la cité[modifier | modifier le wikicode]

La ville est protégée par un rempart. L'entrée principale, ouvre sur la rue principale qui sépare la ville en deux. Le port était très actif.

Monnaie de Massalia[modifier | modifier le wikicode]

Monnaie d'argent de Massalia. Première moitié du IIe siècle avJC

Massalia battait sa propre monnaie, preuve de l'indépendance de la cité.


Portail de l'Antiquité —  Tous les articles sur l'Antiquité.
Portail de Marseille —  Tous les articles concernant la ville de Marseille.