Joachim Patinier

« Joachim Patinier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Joachim Patinier, par Albrecht Dürer, 1520. Musée de Weimar.

Joachim Patinier ou Patinir, né vers 1483 à Dinant (Wallonie) et mort en 1524 à Anvers, est un peintre et dessinateur flamand de la haute Renaissance, spécialisé dans le paysage de genre (peinture de genre).

Le nom de « Patinier » correspond au métier de fabricant et vendeur de patins, qui étaient, au Moyen Âge, des sortes de socques de bois destinées à surélever les pieds pour éviter la boue et la poussière des chemins.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

On sait peu de chose sur la vie de Patinier. En 1515, il entre à la guilde de Saint-Luc (wp) des peintres d'Anvers et travaille avec Quentin Metsys.

Albrecht Dürer, lors de son voyage aux Pays-Bas, se lie avec Joachim Patinier et réalise son portrait.

Œuvres[modifier | modifier le wikicode]

Paysage avec saint Christophe (vers 1520)[modifier | modifier le wikicode]

Joachim Patinier, Paysage avec saint Christophe, vers 1520. El Escorial (wp), Monastère de San Lorenzo, Espagne.

Le tableau figure une scène biblique (saint Christophe portant le Christ enfant) sur un fond de paysage haut en couleurs et très fouillé, aussi important que le sujet principal.

Le style de Patinier utilise souvent la perspective atmosphérique, avec une vision panoramique en plongée. Ses tableaux se décomposent généralement en trois plans :

  • un premier plan brun où sont disposés les figures principales et des éléments minéraux et végétaux : rochers, herbes, fleurs, arbuste...
  • un plan moyen à dominante verte où sont représentés avec précision des personnages vaquant à leurs occupations ;
  • un arrière-plan au relief très marqué et d'un bleu intense : on parle parfois de « bleu Patinir ».

Charon (vers 1520)[modifier | modifier le wikicode]

Joachim Patinier, Charon, vers 1520. Musée du Prado, Madrid.

La scène est cette fois empruntée à la mythologie grecque : le passeur Charon traverse le Styx, l'un des fleuves des Enfers.

Le procédé reste le même : le personnage principal ne semble pas essentiel dans la scène, un peu perdu dans un paysage facilement décomposable en trois plans, comme précédemment.

Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Joachim Patinier de Wikipédia.