Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Jardin

« Jardin » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Il y a trois grands types de jardins :

Les jardins utilitaires[modifier | modifier le wikicode]

Le jardin potager[modifier | modifier le wikicode]

Un jardin potager, avec des fruitiers en Aragon (Espagne)

Un jardin potager est destiné à fournir des légumes, et des fruits s'il y a quelques arbres dans la partie verger, qui seront consommés par la famille du jardinier.

Le jardinage se fait avec des outils agricoles simples, comme la bêche pour retourner la terre, le râteau pour égaliser la surface du terrain, le plantoir ou le semoir pour mettre en place les jeunes plans ou les semences. Ce procédé utilise l'énergie musculaire du jardinier pour activer les outils. Si la surface à cultiver est importante, il existe de petits engins à moteurs qui facilitent le travail du jardinier, en particulier des motoculteurs pour retourner la terre.

L'eau nécessaire à la croissance des plantes est fournie naturellement par la pluie. Cependant s'il y un manque de pluie, en période de sécheresse mais aussi en période de températures élevées qui font consommer beaucoup d'eau aux plantes (évapotranspiration) il faut apporter artificiellement de l'eau. Pour cela on arrose (apport par le dessus) à l'aide d'un arrosoir, l'eau est alors transportée manuellement, ou d'un arroseur, machine mise en mouvement par la pression de l'eau. Dans certains pays, en particulier dans les oasis l'eau est apportée aux plantes au moyen d'un système d'irrigation.

les jardins potagers sont de plus en plus rares car cela prend du temps : il faut s'en occuper un peu tous les jours. Le jardin potager naturel ne pollue pas.

Le jardin médiéval[modifier | modifier le wikicode]

C'est un jardin qui trouve son inspiration dans le moyen-âge. Il est composé de carrés où la terre est tenue par des plessis (un tressage d'osier ou de noisetier qui retient la terre sur une hauteur de trente à soixante centimètres). On y trouve des plantes potagères, des plantes médicinales et des plantes ornementales.

Le jardin de curé[modifier | modifier le wikicode]

Le jardin de curé est un jardin clos de murs près d'une église ou d'un presbytère. Ce jardin est avant tout utilitaire. Ce jardin est particulièrement utilisé pour les fruits et les légumes. C'est donc une base de jardin potager, mais il est aussi utilisé pour la décoration, il y a souvent de très belles fleurs. Il sert donc aussi de jardin d'agrément. Souvent il y a une vigne pour le vin de messe ainsi que quelques plantes médicinales.

Le jardin ouvrier[modifier | modifier le wikicode]

C'est un jardin potager qui servait de complément de revenu pour les ouvriers au dix-neuvième siècle et au vingtième siècle. Souvent, ces jardins étaient aussi plantés de fleurs pour l'agrément. Ils ressemblent un peu aux jardins de curé.

Les jardins d'agrément[modifier | modifier le wikicode]

Il existe de nombreux types de jardins. On distingue les jardins d'agrément suivant leur pays ou leur usage.

Jardin japonais[modifier | modifier le wikicode]

Un jardin japonais

C'est un jardin d'inspiration zen : il dégage un équilibre et une sérénité qui imite la nature.

Ces jardins sont respectés et importants pour tous les japonais. Il y a souvent des temples ou des autels dans les jardins japonais. L'entrée est symbolisée par un Tori, une arche en bois rouge qui représente une porte par laquelle passent les esprits.

Comme la plupart des arts traditionnels japonais, les éléments sont naturels et les arbres très colorés. On y trouve des rochers et des arbres taillés. Il y a des étangs avec des carpes koï, ces étendues d'eau peuvent être surmontées de ponts.

On peut y trouver des graviers, des pierres, des lanternes en pierre, des cerisiers, des bambous, des statues. Les différents éléments présents dans un jardin japonais vont définir des types :

  • Tsukiyama : minimaliste avec des collines, des étangs et courants d'eaux.
  • Karesansui : la spiritualité bouddhiste Zen. Il y a du sable, des roches et des graviers qui sont utilisés pour représenter la mer ou la rivière, on peut voir des vagues tracées au râteau.
  • Chaniwa : la plupart du temps adjacent à un salon de thé cérémoniel. Dans ce style, on évite le luxe, l'abondance ou la richesse. Il y a un attachement à la simplicité et à la nature uniquement.

Jardin français[modifier | modifier le wikicode]

Un jardin à la française
L'orangerie du château de Versailles

Le jardin à la française a connu son âge d'or au XVIIe siècle, avec de grands jardiniers tel que le Nôtre.

C'est la symétrie qui règne dans ce jardin où tout est bien proportionné et aligné quitte à modifier le terrain naturel.

Les plus beaux exemples de ce jardin se trouvent dans les châteaux d'Ile de France tels que Versailles, Vaux le Vicomte (photo) ou encore St Germain en Laye.

Jardin italien[modifier | modifier le wikicode]

Jardin à l'italienne

Bien que sa région d'origine soit, comme son nom l'indique, l'Italie, on en trouve beaucoup dans les châteaux de la Loire. Son âge d'or a été la Renaissance.

Le jardin à l'italienne ressemble un peu au jardin français mais en utilisant le terrain naturel. On y trouve de nombreuses fontaines, statues et fausses ruines antiques. Les plantes sont souvent des espèces méditerranéennes.

Jardin anglais[modifier | modifier le wikicode]

Jardin à l'anglaise

Contrairement aux jardins français très symétriques, les jardins anglais sont asymétriques. La végétation y semble naturelle, non domestiquée, libre de faire ce qu'elle veut.

Jardin chinois[modifier | modifier le wikicode]

En Chine, le jardin est un art complet et sacré : depuis des millénaires, les artistes chinois tentent d'en faire un lieu "magique". L'art du jardin appartient aux arts sacrées Chinois, comme la calligraphie ou la poésie.

Le jardin chinois représente un paradis terrestre : pour les Chinois de l'ancien temps, le paradis est un lieu où l'on peut trouver l'élixir de longue vie qui permet de gagner l'immortalité, beaucoup de légendes racontent qu'il se trouve généralement au sommet d'une grande montagne dans les îles lointaines au milieu de la mer. Le jardin est donc une représentation de ce paradis sur le Terre des mortels, on y trouve de l'eau, des îles artificielles, des collines et des rochers.

Jardin Persan[modifier | modifier le wikicode]

Le jardin persan est géométrique comme le jardin français mais il est rempli d'eau et de fontaines, souvent un canal d'eau traverse le milieu du jardin. Il est divisé en quatre secteurs qui représentent les quatre éléments : le ciel, la terre, l'eau et les végétaux.

Le jardin cimetière[modifier | modifier le wikicode]

Aussi appelé jardin du souvenir ou cimetière-jardin, le jardin cimetière est un cimetière paysagé où le végétal est plus important que le minéral, la partie jardin l'emporte sur la partie cimetière.

Les jardins familiaux[modifier | modifier le wikicode]

Les jardins familiaux sont souvent pour les personnes qui habitent en appartement et qui veulent un jardin. Les jardins familiaux sont payants. Il y a le plus souvent des cabanes à outils et des robinets pour arroser les plantes. On retrouve dans ces jardins, l'esprit des jardins ouvriers.

Les jardins de conservation[modifier | modifier le wikicode]

Le jardin botanique[modifier | modifier le wikicode]

Un jardin botanique est un jardin qui propose une collection de plantes, cette collection est ouverte au public, c'est un peu l'équivalent d'un musée pour les plantes. Un jardin botanique peut avoir une vocation scientifique ou une vocation ornementale, souvent il a les deux vocations.

Jardin roseraie[modifier | modifier le wikicode]

C'est un jardin d'agrément dont l'élément principal est la rose. On appelle aussi roseraie une partie d'un jardin planté de roses. Le but d'une roseraie est de conserver plusieurs variétés de roses et de les présenter à un public.

Dans ces jardins, on peut retrouver des roses préservées pour des concours (comme le Concours National Roses Nouvelles qui a lieu en septembre à Roeulx). Les roseraies ont commencé à être plantées au dix-neuvième siècle.


en 2019

Article mis en lumière la semaine du 1er juillet 2019.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.