Hooverville

« Hooverville » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Hooverville à Portland (Oregon).

Les Hoovervilles étaient des bidonvilles qu'on trouvait aux États-Unis dans les années 1930.

Dans ces années, l'Amérique traversait la Grande Dépression : il y avait beaucoup de gens qui perdaient leur emploi. Les chômeurs et les sans-abris se sont alors regroupés dans des terrains abandonnés et dans des parcs publics. Des bidonvilles commencèrent ainsi à apparaître. Ils furent nommés par dérision « Hoovervilles », nom du président américain d'alors : Herbert Hoover qui ne parvenait pas à faire reculer le chômage et la misère frappant la population des États-Unis.

Le contexte[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus, lire Crise de 29 et Grande Dépression.

Des « Hoovervilles » ?[modifier | modifier le wikicode]

Herbert Hoover était le président des États-Unis au début de la Grande Dépression. Selon beaucoup de personnes, Hoover ne prit pas les mesures nécessaires pour affronter la crise économique. Si la situation s'est rapidement aggravée, « c'était de la faute de Hoover ».

Son nom de famille a donc été utilisé pour désigner toutes sortes de situations :

  • Les « Hoovervilles » étaient les bidonvilles qui se créaient en grand nombre. Ces bidonvilles accueillaient dans des conditions déplorables les chômeurs, les sans-abri... toutes les personnes qui n'avaient nulle part où aller.
  • Les « Hoovercars » étaient des voitures tirées par des chevaux. Les gens n'avaient plus de quoi se payer l'essence.
  • Un « Hoover leather » était une chaussure en carton et non en cuir.

Développement des Hoovervilles[modifier | modifier le wikicode]

Beaucoup de personnes se retrouvaient du jour au lendemain sans emploi ou sans logement. Les gens ont commencé à se regrouper, à dormir ensemble. Ils s'installèrent dans des quartiers, des terrains délaissés, ou dans des parcs publics. Ils formaient de petits villages : les Hoovervilles.

Plusieurs emplacements sont devenus célèbres :

  • à Central Park, dans New York : c'est sans doute l'une des Hoovervilles les plus célèbres, car elle s'est développée au cœur de la plus grande ville américaine ;
  • sur le port de Seattle ;
  • à Saint-Louis : ce fut la plus grande Hooverville.

Les gens vivaient dans des tentes ou de petites cabanes fabriquées avec du bois, du carton et des tuyaux.

Les habitants vivaient dans la misère et n'avaient pas grand-chose à manger. La famine les poussa parfois à s'affronter entre eux.

Au cinéma[modifier | modifier le wikicode]

Dans la série Doctor Who, les épisodes Daleks à Manhattan et Dalek génétiquement modifié se déroulent à New York en 1930. Le docteur traverse la Hooverville de Central Park et assiste à la construction de l'Empire State Building. En réalité, en 1930, ce bidonville n'existait pas encore.

Cas similaire[modifier | modifier le wikicode]

Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.