Crise économique

« Crise économique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Une crise économique est une dégradation d'une ou plusieurs activités économiques (exemples : secteur primaire, secteur secondaire et secteur tertiaire) dans un pays. Elle se caractérise par un ralentissement de la croissance économique et a des effets brutaux sur la société, comme la hausse du chômage et des prix (inflation), ainsi qu'une baisse du pouvoir d'achat.

Une crise économique peut concerner un seul pays, un continent entier ou se répandre à l'international. En effet, le monde a connu plusieurs crises économiques, comme le Krach de 1929, ou plus récemment la crise immobilière de 2008 aussi appelée "crise des subprimes".

Crise immobilière de 2008[modifier | modifier le wikicode]

La crise de 2008 a fait plongé la bourse de Wall Street puis toutes les autres bourses

Au début des années 2000, les taux d’intérêt sont bas et la réglementation est quasi inexistante. De nombreux ménages s’endettent pour pouvoir acheter un bien immobilier avec des taux d’intérêt variables, dépendant de certains critères économiques. De plus, pour attirer les gens les banques font payer les premiers mois des mensualités faibles sur la dette. Face à la hausse des mensualités aggravée par la hausse des taux d’intérêts progressifs de la banque centrale américaine (qui passent de 1 à 5 %), de nombreux ménages ne sont plus dans la capacité de rembourser. Beaucoup de biens sont saisis, et donné aux emprunteurs pour qu’ils puissent la revendre et ainsi rembourser les sommes que l’ancien propriétaire n’avait pas remboursées. La demande est cependant de plus en plus faible car beaucoup de personnes avaient déjà investi dans l’immobilier, et l’offre augmente lié aux saisies massives. Conformément à la loi économique de l’offre et de la demande (économie), les prix s’écroulent, le montant de la vente des biens est beaucoup moins élevé que le montant de crédit. Les établissements bancaires ayant prêtés sans vérifier scrupuleusement les capacités de remboursement des emprunteurs se retrouvent en difficulté, surtout pour les banques spécialisées dans l’emprunt immobilier. Certaines font faillites, et les entreprises ayant investi ou prêté de l’argent à ces entreprises se retrouvent elles même en difficultés. La crise immobilière s’étend ainsi en Europe et dans le monde entier. L’économie étant en berne, les recettes des pays sont en chute. Ces pays doivent financer en même temps de coûteuses politiques de relance économique (dont les « investissements d’avenir » en France) ce qui a pour effet d’augmenter le déficit public et d’aggraver la dette des pays. En effet, la crise économique de 2008 a créer dans la majorité des pays une récession économique pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale Depuis, de nouvelles réglementations ont été mise en place pour éviter que cela ne se reproduise.

Éventuelle crise des prêts étudiants[modifier | modifier le wikicode]

Des étudiants américains étudiant les mathématiques

Beaucoup pensent que dans le futur, une crise similaire à celle de 2008 peut se produire. En effet la crise immobilière a fragilisé l’économie et augmenté considérablement les taux de chômage. Aux Etat-Unis, le coût des études est élevé et pour cela de nombreux étudiants sont obligé à s’endetter massivement. Les mensualités sont faibles au début puis augmentent quelques mois après la fin des études de l’étudiant, car théoriquement ils devraient avoir trouvé un emploi. Cependant de nombreux étudiants n’arrivent pas à trouver un travail suffisamment vite, ils ne peuvent donc pas faire face à la hausse des mensualités, ce qui peut donc mener a une situation similaire à celle de 2008.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.