Homéotherme

« Homéotherme » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Ce crocodile se repose au soleil, pour se réchauffer. C'est un hétérotherme, un animal à "sang froid". Il utilise l'énergie du Soleil pour se réchauffer, car son corps ne produit pas sa propre chaleur. De cette façon, il a besoin de très peu d'énergie pour se réchauffer : un crocodile ne mange parfois qu'une seule fois par an!

Un Homéotherme est un animal dont la température reste toujours la même. Le contraire est poïkilotherme ou hétérotherme (animal à sang froid).

L'homéotherme est ce qu'on appelle par erreur un animal à sang chaud. Sang chaud ou sang froid, cela n'existe pas ! On peut classer les vertébrés en 2 groupes :

  • ceux dont la température du corps, et donc du sang, est maintenue constante, toujours la même : les mammifères et les oiseaux (ainsi que, sans doute, les autres dinosaures, mais cela n'est pas sûr). Chez l'homme, par exemple, la température est d'environ 37 °C, quelle que soit la température ambiante, qu'il fasse chaud, ou qu'il fasse froid.
  • Ceux dont la température du corps varie.

Ceux dont la température ne varie pas[modifier | modifier le wikicode]

Les animaux "à sang chaud" ont un corps maintenu à température constante, ce qui leur permet d'être toujours actifs, même quand il fait froid (et notamment la nuit!) : il est rare qu'ils soient engourdis par le froid. Cela leur permet de chasser, d'être actifs, quand les autres ne le sont pas. Ils peuvent aussi vivre dans les milieux beaucoup plus froids. Cependant, ils doivent faire beaucoup d'effort pour conserver cette chaleur : les mammifères sont couverts de poils, et les oiseaux de plumes, qui leur permettent, (entre autres), de conserver leur température. Ils doivent également manger plus pour se réchauffer, car c'est l'énergie de leur propre corps qui les réchauffe.

Ceux dont la température du corps varie[modifier | modifier le wikicode]

Elle varie en fonction de la température ambiante : plus il fait chaud, plus leur corps sera chaud, et, inversement, plus il fait froid, plus leur corps sera froid. Ce sont les poissons, les squamates et les crocodiliens. On les appelle couramment "animaux à sang froid", mais le terme scientifique exact est hétérothermes, c'est-à-dire, dont la température varie.

Les mots "sang chaud" et "sang froid" ne sont pas vraiment très bons, car, selon la température, ils peuvent être faux. Ainsi, s'il fait 40°C, la température du corps d'un lézard (un animal à "sang froid") sera d'environ 40°C, c'est-à-dire plus chaude que celle de l'homme (un animal à "sang chaud")!
Les deux modes de vie présentent des avantages et des inconvénients, car la chaleur du corps est très importante pour rester en vie, activement :
  • Les animaux "à sang froid" ne peuvent pas être toujours très actifs : s'il fait trop froid, ils vont être engourdis, et s'il fait trop chaud, ils risquent de mourir. Ils doivent vivre dans les milieux assez chauds. Cependant, ils ne dépensent quasiment pas d'énergie pour se réchauffer : les lézards, par exemple, s'étendent sur les rochers en plein soleil pour se réchauffer, et récupérer de l'énergie. L'iguane marin se nourrit d'algue, qui pousse sous l'eau, près du rivage. Il doit plonger dans l'eau froide des îles Galapagos pour se nourrir, et son corps se refroidit beaucoup. Quand il ressort de l'eau, il reste immobile sur les rochers, pour se réchauffer au soleil avant de repartir. Ce moyen de se réchauffer est très économe en énergie. Certains animaux "à sang froid", comme les crocodiles ne mangent parfois qu'une seule fois par an!
Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.