Le Livre d'or  • l'aide
DessinActus.PNG Actualités des Vikidiens, interview... Venez lire la Gazette printemps 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Hausse des prix agricoles

« Hausse des prix agricoles » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Pays menacés de famine, selon le FAO, en 2007-2008.
Émeute de la faim depuis 2008

La hausse des prix agricoles est une crise mondiale qui a commencé en 2007. Pour différentes raisons, le prix des céréales a augmenté, et beaucoup de personnes n'ont plus les moyens d'acheter de la nourriture. Cette crise a provoqué des émeutes dans de nombreux pays et un coup d'état. La crise va probablement s'amplifier, et les prochaines émeutes pourraient être la cause de nouvelles guerres en Afrique ou en Amérique du Sud.

Causes[modifier | modifier le wikicode]

On le constate aujourd'hui : le prix des matières premières augmente.

Augmentation de la population[modifier | modifier le wikicode]

Selon certains avis, l'augmentation des prix des céréales est due à l'augmentation de la population mondiale. Nous sommes aujourd'hui plus de 6,6 milliards. La population va atteindre 9 milliards avant 2050 ; et la population en Afrique va doubler. Cependant, dans le même temps, on produit de plus en plus de céréales ! Il y a aujourd'hui suffisamment de surfaces cultivées pour fournir de la nourriture pour tout le monde. Où est alors le problème ?

Modification des habitudes alimentaires[modifier | modifier le wikicode]

La partie la plus riche de la population des pays émergents change ses habitudes alimentaires pour imiter la population des pays riches. Elle consomme plus de viande et de laitages et réduit sa consommation de produits alimentaires d'origine végétale. Or produire de la viande ou du lait consomme des produits végétaux en grande quantité pour un rendement relativement faible (environ 7 kilogrammes de céréales pour produire 1 kilogramme de viande). La nourriture des animaux concurrence donc celle des hommes.

La faute aux agrocarburants[modifier | modifier le wikicode]

Des céréales comme le maïs sont utilisées pour fabriquer des agrocarburants. Le maïs est une des céréales les plus consommées dans le monde. Cependant, certaines productions ne sont plus vendues comme nourriture. Le maïs destiné à fournir du carburant n'est pas vendu comme aliment.

Moins de céréales pour l'alimentation, c'est moins d'offre pour une même demande. Donc, augmentation des prix. Les agrocarburants sont considérés comme la raison principale de la flambée des prix des céréales. Si on arrêtait de produire des agrocarburants, on résoudrait la crise actuelle !

Coûts de la production[modifier | modifier le wikicode]

Cultiver la terre, ça a un prix. Pour produire en masse, les producteurs ont besoin de machines agricoles : des tracteurs ou des moissonneuses, par exemple. Ces machines fonctionnent à l'essence. De même, les fournisseurs ont besoin de camions pour livrer la nourriture. Comme le prix du baril du pétrole augmente, le prix de l'essence augmente. Les agriculteurs et les fournisseurs dépensent davantage pour pouvoir faire fonctionner les machines agricoles et les camions de livraison.

Par ailleurs, le prix du gaz naturel augmente comme le prix du pétrole. Or, le gaz naturel est nécessaire pour fabriquer la plupart des fertilisants, des produits utilisés en agriculture. Le coût de l'agriculture devient donc plus élevé. Pour compenser, et assurer des revenus corrects, les agriculteurs doivent nécessairement augmenter le prix des récoltes.

Baisse des exportations[modifier | modifier le wikicode]

Cette augmentation est plus forte pour des « pays importateurs », c'est-à-dire des pays qui importent la nourriture qu'ils consomment. Par exemple, au Sénégal, la première céréale la plus consommée est le riz, et le riz est importé depuis la Chine. Or, la Chine réduit ses exportations en riz, parce qu'elle souhaite assurer la consommation du riz en Chine. Le protectionnisme de la Chine, de l'Inde, de l'Union européenne et de l'Amérique du Nord peut se comprendre, mais il accentue la crise.

Spéculation sur les produits agricoles[modifier | modifier le wikicode]

Du fait de la crise boursière actuelle, les possesseurs de capitaux les reportent sur l'achat de matières premières y compris des produits agricoles. Ils achètent aujourd'hui du blé (qui ne leur sera jamais livré) en espérant le revendre plus cher demain. Le nouvel acheteur fait le même raisonnement. Cela pousse à l'augmentation des prix

Conséquences[modifier | modifier le wikicode]

Le prix de la nourriture[modifier | modifier le wikicode]

Le maïs, le riz et le blé sont les céréales les plus consommées dans le monde. Le blé sert à faire de la farine, et donc du pain (il existe différentes sortes de pain selon les pays). Comme le prix du blé a doublé en un an, le prix du pain augmente dans tous les pays. Le maïs peut servir de nourriture pour animaux : le prix de la viande augmente donc.

Comme le prix de la nourriture augmente, le pouvoir d'achat diminue. C'est vrai en France, c'est vrai en Europe, mais c'est encore plus vrai en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie. Il y a de plus fortes inégalités, et de plus en plus de personnes dans le monde ne gagnent plus suffisamment d'argent pour pouvoir acheter de la nourriture.

Émeutes[modifier | modifier le wikicode]

Pour protester, les gens ont manifesté, et des émeutes ont éclaté. Au Mozambique, au Yémen, au Sénégal, en Côte d'Ivoire, en Égypte, au Pakistan, en Indonésie...

Durant ces émeutes, des gens ont été tués ou blessés.

Comment y remédier ?[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Portail de l'agriculture —  Accédez au portail sur l'agriculture.
Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.