Guide du routard

« Guide du routard » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Guide du routard
Le Routard.PNG
Titre Guide du routard
Auteur Michel Duval et Philippe Gloaguen
Date de sortie Tous les ansNote 1
Pays France
Lieu de sortie Paris
Éditeur Hachette Livre (ancien: éditions Gedalge)
Genre Pour touriste
voir modèle • modifier


Philippe Gloaguen, le créateur du guide, dans le studio d'Europe 1.

Le Guide du routard est une série de guides pour touristes créée en France par Philippe Gloaguen. Elle a fait paraître une centaine de livres (135 en 2012 1) sur chaque région, ville, et pays touristique important. Ils sont édités depuis 1975 chez Hachette. 40 millions d'exemplaires ont été vendus en 2012 1.

Son logo est un voyageur portant un globe terrestre.

Construction du guide[modifier | modifier le wikicode]

Le guide se divise en plusieurs grandes parties, reconnaissables avec le titre de la partie écrit en blanc sur rouge.

Partie question fréquente[modifier | modifier le wikicode]

Cette première partie indique les questions et leurs réponses les plus fréquemment posées, comme « Peut-on emmener ses enfants ? Y fait-il chaud ? ».2

Partie itinéraires conseillés[modifier | modifier le wikicode]

Cette deuxième partie permet d’indiquer des itinéraires de visites conseillés, en fonction de la longueur du séjour, car le texte, lui, n'indique que les lieux de visites. Il y a aussi la sous-partie « Si vous êtes... » qui permet d'avoir des itinéraires en fonction de ce que l'on aime.2

Partie « Comment y aller »[modifier | modifier le wikicode]

Cette partie indique comment se rendre à la destination concernée, en indiquant les compagnies qu'elles soient aériennes ou ferroviaires, voire même navales. Elle indique aussi comment se joindre aux aéroports français Orly et Roissy.2

Partie « Nom de la destination utile »[modifier | modifier le wikicode]

Cette partie indique tout ce qu'il faut savoir sur la destination : le budget, les numéros d'urgence, les horaires d'ouverture, les cartes, le principal de la langue, etc.

Elle est à lire avant le voyage, pour se prémunir des objets et informations nécessaires.2

Partie « Homme culture et environnement »[modifier | modifier le wikicode]

Cette partie indique la culture et l'environnement de la destination : la nourriture, les livres, l'histoire, la géographie... Elle indique aussi ce qui est de coutume dans le pays, ou la ville.2

4e partie[modifier | modifier le wikicode]

C'est la partie la plus importante et la plus grande : ce sont les fiches descriptives sur les restaurants, hôtels, campings, lieux de visites... recommandés. Les indications sont mises par chapitre, selon leur endroit (ville, quartier).

Elle indique avec des fiches descriptives toutes les recommandations du guide. Les parties en rouge sont les numéros de téléphone, adresses, prix, etc, les parties en noir sont la fiche décrivant le lieu. Le titre est écrit en noir. Les pages ayant un gros titre penché sur un fond rouge sont les sous-parties, permettant de classer les fiches par quartier, ville, voire montagne ou volcan (si par exemple, il est possible de grimper dessus). La plupart du temps, il y a un texte en gras explicatif juste en dessous du titre pour découvrir un peu l'endroit.

Sur les fiches, avant le nom, il y a différents symboles :

  1. Si c'est un lieu de visite, il y a un, deux, ou trois petits symboles rouges représentant un routard avec un sac à dos rond, qui indique(nt) le niveau d'importance. Plus l'importance est grande, plus il y a de routards.
  2. Autrement, il y a des petits symboles représentant ce que c'est : glacier, restaurant, hôtel, piste de danse...2

Index[modifier | modifier le wikicode]

Cette partie permet de trouver rapidement une fiche sur un lieu, via le nom.2

« Post-it » rouge[modifier | modifier le wikicode]

Ces « post-its » sont des notes ou des anecdotes pour indiquer des informations supplémentaires.2

Guide critiqué[modifier | modifier le wikicode]

Certaines personnes ont pointé du doigt les guides du routard, car ils pensent qu'ils n'étaient pas suffisamment neutres. En effet, elles ont indiqué après des tests que certaines fiches seraient en fonction si les enquêteurs se mettent d'accord avec quelqu'un, ou s'ils sont amis avec des restaurateurs.

Plaquette[modifier | modifier le wikicode]

Un hôtel avec les plaquette "recommandé par le routard".

Les endroits touristiques qui ont été mentionnés par le guide du routard peuvent mettre une plaquette métallique afin d'indiquer qu'ils sont recommandés par le routard. La plaquette change de couleur chaque année, mais garde son titre « Recommandé par le routard » plus l'année du guide.

Celle-ci n'est pas obligatoire, mais elle est utile pour les touristes : ils peuvent la repérer (ainsi que l'endroit concerné bien sûr) facilement, grâce à son reflet et à sa couleur.

Pour l'obtenir, les endroits touristiques concernés doivent l'acheter au près de la société CLAD Conseil.

Routard.com[modifier | modifier le wikicode]

Logo de routard.com

Routard.com est le site web du guide du routard, qui permet de préparer le voyage et que les utilisateurs se communiquent entre eux afin de s'échanger sur l'un des 250 forums des informations, des souvenirs de voyage, etc. Il est édité par la société Cyberterre et Hachette Livre et permet de faire une sorte de « complément » au guide.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Routard.com.

Les enquêteurs du routard[modifier | modifier le wikicode]

Pour trouver tous ces lieux touristiques, le guide doit organiser plus de 200 voyages par an. Ils envoient entre 2 et 5 enquêteurs, qui restent pendant plusieurs semaines, et testent les adresses qu'ils trouvent. Ils travaillent dans le plus strict anonymat possible. Au final, près de 100 000 adresses apparaissent dans les guides. Bien sûr, certaines restent comme elles étaient : l'Etna (un grand volcan) par exemple, ne va pas se volatiliser !

La fabrication du guide[modifier | modifier le wikicode]

Une fois que les enquêteurs sont revenus, ils indiquent toutes leurs notes, et ensuite, ils fabriquent un guide et indiquent aux nouveaux lieux touristiques conseillés qu'ils sont notés dans le routard. La fabrication d'un guide dure 1 an.

Liens[modifier | modifier le wikicode]

Internes[modifier | modifier le wikicode]

Externes[modifier | modifier le wikicode]

Notes, références et sources[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Le guide du routard, directement consulté.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Environ. La plupart du temps, les guides sont actualisés tous les ans pour les plus importants. Mais il arrive que seulement quelque guide soit réactualisé

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 Sur france info
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4, 2,5, 2,6 et 2,7 Le routard Sicile, consulté en début août.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Guide du routard de Wikipédia.