Chevalier Bayard

« Chevalier Bayard » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le chevalier Bayard

Pierre Terrail de Bayard, ou le chevalier Bayard, est né en 1475 ou 1476 au château Bayard, à Pontcharra (actuellement dans le département de l'Isère) et mort le 30 avril 1524 à Romagnano Sesia (près de Novare) ou à Rovasenda (près de Vercelli), dans le Piémont en Italie. C'est un noble, homme de guerre et administrateur qui est célèbre par les vertus chevaleresques qu'il manifesta pendant les guerres d'Italie aux XVe et XVIe siècles. Il a été surnommé le chevalier sans peur et sans reproche.

Bayard était issu d'une famille de la noblesse dauphinoise, mais celle-ci était pauvre. Il était l'aîné de huit enfants. Grâce à la protection de son oncle maternel, qui était évêque de Grenoble, il fit des études rudimentaires et à onze ans est admis comme page à la cour du duc de Savoie. En 1493, il a 17 ans, il devient homme d'armes dans la compagnie du comte de Ligny, un grand seigneur dauphinois.

Bayard combat alors pendant les guerres d'Italie menées par les rois Charles VIII et Louis XII. Il participe à la bataille de Fornoue le 6 juillet 1495.

Bayard défend le pont du Garigliano.

Le 28 décembre 1503, alors que les troupes françaises abandonnent le royaume de Naples, Bayard parvient en combattant seul à bloquer les soldats espagnols qui tentent de franchir un pont sur le Garigliano. Son intervention permet à l'armée française de se replier contre leur gré(mais elle sera battue quelques jours plus tard). Ce fait d'armes augmente la renommée de Bayard.

En avril 1507, il parvient à franchir de force le passage des Apennins et s'empare de Gènes, qui venait de se soulever.

Début mai 1509, Bayard et ses troupes prennent Treviglio, au sud de Bergame, entre Milan et Brescia. Le 14 mai 1509, Bayard participe à la bataille d'Agnadel (près de Crémone), qui permet aux Français de prendre Venise. Il est nommé capitaine, grade généralement réservé aux membres des grandes familles nobles. En février 1512, après avoir pris Bologne, il assiège Brescia. Mais le 19 février, combattant à pied il y est gravement blessé d'un coup de pique dans le haut de la jambe (il aurait été alors émasculé). En avril 1512 il participe à la bataille de Ravenne où les Français sont vainqueurs (le chef français Gaston de Foix y trouvera la mort).

Bayard adoube le roi Français Ier après la bataille de Marignan

Le 20 janvier 1515 le jeune et nouveau roi François Ier nomme Bayard lieutenant général colonel du Dauphiné et lui confie ainsi l'administration de la province, dont le gouverneur en titre le duc de Longueville, est absent selon l'usage.. Le 15 septembre 1515, le lendemain de la bataille de Marignan François Ier demande à être adoubé chevalier par Bayard qui devient alors le « parrain d'armes » du roi qui a 20 ans.

Le connétable de Bourbon, chef de l'armée impériale rend visite au chevalier Bayard qui est mourant.

À l’été 1521, il défend Mézières assiégée par les troupes allemandes de l'empereur Charles Quint.

En 1523, François Ier combat en Italie. Bayard l'y rejoint. Le 29 avril 1524, à Romagnano Sesia (près de Novare) ou à Rovasenda (près de Vercelli), il est mortellement blessé par un coup d'escopette dans le dos qui lui brise la colonne vertébrale. Son corps est ramené à Grenoble où il est enterré.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.