Capucine

« Capucine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Capucine
Tropaeolum minus2.jpg
Nom commun Capucine
Nom scientifique genre Tropaeolum
Capucine 0800.jpg
voir modèle • modifier


La capucine est une plante du genre Tropaeolum, originaire d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud, qui se cultive dans nos jardins pour la beauté de ses fleurs.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Les fruits (« graines ») de la capucine.

La capucine est une plante annuelle (qui ne vit qu'un an). Elle a de grandes feuilles vertes et des tiges charnues et fragiles. Elle a une odeur légèrement poivrée.

Ses fleurs sont généralement jaunes, orange ou rouges. Elles donnent des fruits d'environ un centimètre qui comportent trois lobes ayant chacun une graine à l'intérieur.

Il en existe des variétés grimpantes et des variétés naines.

  • Les capucines grimpantes atteignent deux à trois mètres, et sont donc réservées au jardin.
  • Les capucines naines peuvent être cultivées en pot, sur un balcon par exemple.

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Les capucines s'obtiennent à partir de graines, qu'on sème au début du printemps. Elles aiment bien le soleil, mais ne sont pas très difficiles et poussent dans toutes les conditions. Elles fleurissent de juin à l'automne.

On peut aussi les bouturer.

Les capucines sont connues pour attirer les pucerons (surtout les noirs). On en plante traditionnellement à côté des légumes, ainsi les pucerons vont sur les capucines et non sur les légumes.

Usage en cuisine[modifier | modifier le wikicode]

Un bocal de capucines confites au vinaigre

Les fleurs sont comestibles. Elles servent à décorer les salades et y apportent un petit goût poivré.

Les fruits, confits dans le vinaigre (comme les cornichons), servent d'assaisonnement en remplacement des câpres.

Les feuilles sont aussi comestibles, et ont un goût qui ressemble à celui du cresson. D'ailleurs, on appelait autrefois la capucine Cresson du Pérou.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Fleurs de pleine terre, Vilmorin-Andrieux et Cie, 1909
  • Larousse agricole en deux volumes, 1921

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la botanique —  Tous les articles sur la botanique