Banu Hilal

« Banu Hilal » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Banu Hilal dans la province de Sétif en 2015.

Les Banu Hilal, ou Hilaliens, sont une tribu arabe originaire de la péninsule arabique et présente en Afrique du Nord (Maghreb et Egypte). Ils comptent plusieurs clans, ou factions, les Adi, Athbej, Djochem, Rebia, Riyâh et Zoghba.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les Banu Hilaliens avaient d'abord soutenu les Qarmates et ravagé et détruit beaucoup de ville en orient. Ils avaient été déportés dans le Sinaï par les Fatimides d'Égypte.

Les Fatimides avaient confié le gouvernement du Maghreb (Maroc, Algérie et Tunisie actuelles) à une dynastie d'émirs berbères : les Zirides. En 1048, ces nouveaux dirigeants rompent avec eux et reconnaissent comme suzerain le calife de Bagdad. Les Fatimides réagissent en envoyant en 1052 les Hilaliens piller la région et ravager de nombreuses villes, notamment Kairouan (dans l'actuelle Tunisie). Les historiens estiment le nombre de ces "envahisseurs" nomades à quelques dizaines de milliers.

Selon l'historien Ibn Khaldoun (1332-1406), ces hilaliens se sont livré au banditisme et à la briganderie, tout en pratiquant aussi le commerce légal et l'agriculture.

Après avoir été utilisés par les Fatimides pour déstabiliser les émirs berbères, les Hilaliens ont été « récupérés » par les émirs maghrébins eux-mêmes : « les princes berbères, Zirides, Hammadides, plus tard Almohades et Mérinides n'hésitent pas à utiliser la force militaire toujours disponible que constituent ces nomades qui, de proche en proche, pénètrent ainsi toujours plus avant dans les campagnes maghrébines. ».

Après un siècle de leurs incursions en Afrique du Nord, les Almohades écrasent les Hilaliens à Sétif le 27 avril 1153, après un affrontement de quatre jours : les Arabes hilaliens finissent par être mis en déroute, et abandonnent leurs familles, leurs troupeaux, leur mobilier et leurs richesses.

Les Almohades décident d'en déporter une partie en Maghreb extrême, parfois contre leur gré.

La plupart des tribus hilaliennes avaient appris les sciences islamique auprès des tribus berbères Zénètes avec qui ils se sont bien intégré, vu le mode de vie similaire des deux populations bédouines. Les Banu Hilal ont contribué à arabiser certaines tribus berbères, dont les Zénètes. La plupart des tribu hilaliennes ont ajouté des berbères à leur généalogie.

Références[modifier | modifier le wikicode]


Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'Algérie —  Tous les articles sur l'Algérie.